Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2012

SALTIRE Place, cité des Stuarts.

Mis en ligne le 27/07/2012

Le Saltire le drapeau national de l'Ecosse avec une croix blanche en diagonale sur fond bleu, il représente la crucifixion de l'apôtre Saint-André, saint patron de l'Ecosse.

Champ de Mars Aubigny drapeau.jpg

Considéré comme le plus ancien drapeau de l'Europe, l'origine du drapeau provient d'une vieille légende. La tradition ne veut que le drapeau origine dans une bataille livrée près du village de l’East Lothian à quelques lieux d’Haddington en 932 : Athelstaneford

Une armée de Pictes et des Scots sous le roi  assiégé   par une plus grande force de Saxons dirigé par Athelstan. Craignant un résultat funeste, le roi Angus a conduit les prières pour la délivrance et a été récompensé en voyant une formation nuageuse d’une croix blanche dans le ciel contre le ciel bleu.

Le roi a promis que si, avec l'aide du saint, il obtient la victoire, Andrew serait  ensuite le saint patron de l'Ecosse. Les Ecossais ont gagné, et le Saltire est devenu le drapeau de l'Ecosse.

Vu du ciel, le Champs de Mars, est une croix de Saint-André…vu nos liens pourquoi pas" Saltire Place…On a bien effacé (essayé) de nos mémoires, l’îlot Sainte-Anne, le chemin de la Procession…

ST ANDREW’s DAY, Saltire day…30 November

Mis en ligne le 30/11/2011

Le jour de la Saint André (30 novembre) toute l’Ecosse et en particulier l'East Lothian, fête le drapeau écossais.  Le saltire drapeau national de l'Ecosse, croix d'argent de Saint-André sur fond bleu, est l'un des plus anciens drapeaux dans le monde.

Saltire Aubigny.jpg

Athelstaneford, près de Haddington dans l'East Lothian, au Saltire Centre on raconte l'histoire du roi Angus, Saint-André et du drapeau.

Saltire Centre.jpg

Athelstaneford.jpgJ’ai visité le Saltire Centre pour le millenium. Un endroit de mémoire que je vous conseille de fréquenter lors de votre prochain séjour en Ecosse.

Je vous rappelle  que le drapeau écossais flotte chaque jour devant le château des Stuarts à Aubigny. Entendre une sonnerie de cornemuse ne lui aurait pas fait de mal aujourd’hui.

ST-ANDREW’s DAY, vendredi 30 nov. 2012, fête nationale de l’Écosse…On fait quoi dans la cité des Stuarts ?

Mis en ligne le 2 novembre 2012...Vous avez des infos ?

T-Andrews Day 2012.jpg

ST-ANDREWS et le Jean duc de Berry, aussi seigneur d’Aubigny de 1384 à 1416

Edité le 29 novembre 2011

A la veille  du St. Andrew's Day (le 30 novembre) fête nationale de l'Ecosse, à l’attention de nos amis écossais voici Jean duc de Berry et seigneur d’Aubigny tel il apparait dans iconographie du "Lectionnaire de la Sainte-Chapelle de Bourges", ( Paris entre 1404 et 1416, BM de Bourges.)

St-Andrews duc de Berry.jpg

Le roi Philippe le Bon et son troisième fils, Jean de Berry, qui honoraient particulièrement saint André, ont fait exécuter des images, dans lesquelles le déploiement d’une rhétorique picturale vise à créer une sorte d’aura autour de l’apôtre Saint-André. Les mêmes princes avaient également coutume de recourir à la médiation de l’apôtre auprès de la Vierge, devenue l’agent universel de toutes les requêtes privées à cette époque. Dans plusieurs scènes de dévotion à la Vierge, saint André joue ainsi le rôle d’intercesseur.

St-Andrews enluminure duc de Berry.jpg

Fondée en 1391 en son palais de Bourges sur le modèle de la Sainte-Chapelle de Paris, la chapelle Saint-Sauveur de Jean de Berry est dotée d’un riche trésor. Un inventaire de 1404 dresse la liste de 128 pièces d’orfèvrerie, 59 ornements et vêtements liturgiques et 39 livres, dont ce lectionnaire. Le duc de Berry et d’Auvergne, dit Jean le Magnifique, seigneur d’Aubigny (de 1336 à 1416), y apparaît agenouillé devant saint André, portant sa croix et un livre fermé. L’artiste l’a représenté les mains jointes, un chien à ses pieds, en position d’oraison sous un dais portant ses armes, d’azur semé de fleurs de lys d’or, à la bordure engrêlée de gueules.

Cliquer sur les liens en surbrillance

29/11/2012

ZONE de productivité

Z productivité.jpg

On m’accuse de propager des balivernes…

Voici ma source > Cliquer sur ce lien

"VETTEL et Renault gagnent avec Mecachrome"…à la "une" de la Voix !

Félicitations à la Voix du Sancerrois de ce jeudi  29 novembre 2012 d’avoir  honoré  les salariés de Mecachrome,  à la une et en page 2.

La Voix jeudi 29 nov 2012.jpg

Juste à regretter  la  frilosité de la PQR et des sites institutionnels

Il parait que l’entreprise Mecachrome  ne doit pas communiquer, contractuellement sur les succès story se son client Renault-Sport en F1.

Secret de polychinelle…Parmi les quatre activités principales de Mecachrome –Aubigny : Conception & Fabrication moteurs F1 et Conception & Fabrication moteurs GP2 c’est ce que vous lirez en cliquant ICI.... Oui , oui  vous êtes bien  qur le site de Mecachrome.

Quand Cyril Dumont, l’ingénieur piste Renault de l'équipe Red Bull Racing, dit  "Je tiens à remercier toutes les personnes de mon équipe sur la piste, à Viry et tous ceux qui ont fait partie du groupe Renault et les gens qui travaillent pour Mecachrome" ( cliquer ICI pour en savoir plus...) Je ne comprends pas pourquoi on est soumis à l’omerta  à Aubigny.

Si on ne veut  pas communiquer de cette manière, il ne faut pas pleurer de ne pas  pouvoir recruter  des ingénieurs et des techniciens en Sologne !

Félicitation au rédacteur en chef d’avoir transgressé et publié des secrets de polichinelle !

Félicitation au syndicat Fo de prendre des initiatives pour les emplois locaux

ENLEVEMENT D’AUBIGNY, suites judiciaires

 

Mis en ligne le 14janvier 2012

Epilogue > http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/cher-nord/2012/11/29/deux-ans-de-prison-pour-avoir-tire-en-pleine-rue-sur-fond-d-affaire-de-drogue-1352491.html... l’arme de poing de calibre 38 (dixit la Cour d’appel d’Orléans), n’était qu’un pistolet à grenaille…et la dette de 6000€

 

La NR (le journal qui parlait de nous) nous informe, ce matin, sur la suite judiciaire de l’enlèvement mouvementé sur fond de dette de cocaïne

Enlèvement.jpg

Pour lire cliquer ICI

Pour relire le post concernant la précédente décision de la Cour d'appel d'Orléans cliquer Là 

INSECURITE ou sentiment d’insécurité ? L’insécurité ne doit plus être considérée comme un fait divers anodin.

Mis en ligne le 14janvier 2012...Epilogue > deux ans de prison... l’arme de poing de calibre 38 (dixit la Cour d’appel d’Orléans), n’était qu’un pistolet à grenaille…


Voyez comment la presse relate d’une affaire qui témoigne pourtant d'une grave insécurité. L'épilogue est heureux, mais il ne doit pas cacher la gravité de l'évènement.

10000€.jpg

"La logique du sensationnel, du racoleur, du vendeur s’est imposée à la Nouvelle République. Elle en meurt..." Écrivait un député Cher, le 28  juillet 2009, s’exprimant sur la disparition de l’un des deux quotidiens locaux...

Le journal qui parlait de nous.jpg

Heureusement qu’il existe une édition, dans le département limitrophe, du journal qui parlait de nous, pour nous informer des réalités locales….même si ce n’est pas glorieux >  Enlevement sur fond de dette de cocaïne.

A moins que, préférez-vous  cet article édulcoré où on a censuré les mots cocaïne,arme de poing de calibre 38,  pour nous rapporter  le même enlèvement >

l'enlèvement lié àune_dette_de_drogue?.

Sommes-nous des citoyens immatures ?

 Y-a-t-il des pressions pour ne pas écorner l’image d’Aubigny ?

 Y-a-t-il des pressions pour soutenir une politique ?

Si, "revolver de calibre 38", "cocaïne" et "enlèvement"  sont les ingrédients du scénario d’un bon polar de la "Série Noire" ce n’est pas une raison pour éluder les problèmes locaux de sécurité.

Pas plus de nous faire croire que quelques caméras vont modifier notre "ressenti".

Le ressenti traduit une exposition à une insécurité réelle, un risque quotidien dans sa vie personnelle. Peut-être la réalité de la victimation ?

enlevement dette drogue.jpg

La peur d'une partie de la population  est alimentée par ce qui leur apparaît comme des signes extérieurs de désordre et d'abandon : d'abord le bruit, la saleté, les tags, les dégradations, ensuite les regroupements de jeunes et la présence de drogue. La peur est ainsi plus forte chez les habitants des quartiers où sont concentrés ces signes.

Elle se nourri de l’omerta.

Il faut se réunir pour reconnaître et analyser le sentiment d'insécurité comme une question à part entière ayant ses logiques propres.

Chiche, chers élus ?

Bravo et merci aux gendarmes et policiers qui veillent sur nous…avec des moyens et des conditions de travail qui ne donne pas le sentiment qu’elles vont en s’améliorant. 

LA PATINOIRE de l'association "Aubigny On Ice" ouvrira ses portes au public vendredi soir, à l'occasion d'une soirée gratuite pour tous, de 19 à 22 heures…

Si on rompait la glace.jpg

Partenariat entre WILO Intec, , la commune d’Aubigny et les forces vives d’Aubigny, la célèbre patinoire en plein air d’Aubigny On Ice revient place de la Tour demain vendredi 30 novembre  prochain...jusqu’au 19 janvier 2013

Aubigny on Ice.jpg

Ouverte tous les jours pendant les congés scolaire (sauf 25 décembre et 1er janvier) : 10/12h & 14/19h.

Les matinées sont réservées aux scolaires.

Hors congés scolaire elle sera ouverte les mercredis et samedis après-midi 14/17h. Les dimanches : 10/12h & 14/19h.

De nombreuses soirées gratuites sont déjà programmées pour faciliter l'accès de tous (se renseigner Place de la Tour)

Si vous avez le projet d’organiser une soirée ou de rejoindre l’équipe de bénévoles, passez Place de la Tour aux heures d’ouverture.

Entrée 4€ (location patins incluse) pour la matinée ou la soirée. Port de gants obligatoires.

Patinoire inauguration.jpg

(*) Contrairement aux déclarations  de Mr Galle dans la presse d'aujourd'hui , "Aubigny On Ice"  n’a pas repris la patinoire !

C’est depuis la 1ère saison l’association "Aubigny On Ice" est propriétaire de la patinoire et l’a fait fonctionner.  Une idée et un mécénat important  de Wilo Intec. L’entreprise qui venait de changer de nom  était à  recherche d’une opération de communication pour le faire connaitre.

Le choix de l’emplacement, en bordure de la D 940 n’était pas innocent comme l’idée de s’intégrer (sic) dans le marché de Noël Centre-Ville… Traditionnellement, l’ouverture précédait  le téléthon d’une semaine pour profiter seul de la presse…

En plus de l’importante dotation de départ, Wilo Intec avait financé le chalet.

"Aubigny On Ice" avait  emprunté à des banques locales, l’argent  pour payer  le solde de l’investissement ( env. 50% ) non financé par Wilo Intec .

"Aubigny On Ice" a signé, dès  la 1ère saison, une convention de la ville. Elle assure l’essentiel du montage et de l’achat de l’énergie. C’est pas mal…et essentiel…à la pérennisation de la patinoire.

Rare et précieux…Grâce à une forte mobilisation des forces vives d’Aubigny  et des associations qui achètent des banderoles  et des soirées, "Aubigny On Ice" a rapidement éteint ses dettes bancaires et même racheté le chalet.

Conclusion : La patinoire éphémère d’Aubigny , animé par des bénévoles,  est le fruit d’un travail d’équipe remarquable entres entreprises et collectivité locale : un travail d’équipe que la presse écrite (et TF1) a beaucoup aidé. Pour écrire une belle image d’Aubigny !

28/11/2012

Docteur FLAIN, Charles François (1818/1898), médecin délégué cantonal, ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher, chevalier de la légion d’Honneur le 12 janvier 1892.

Mis en ligne le 23/01/2012

Le 12 janvier 1892, le Ministre de l'intérieur, Ernest Constans nomme chevalier de la légion d’Honneur Charles François Flain. Ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher (canton d’Aubigny) depuis 1871. Médecin depuis plus de 40 ans et délégué cantonal.

Napoléon III visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Le docteur Flain s’était fait remarquer par sa belle conduite lors des épidémies cholériques et pendant la guerre 1870/71.

Charles François Flain était né le 22 avril 1818 à Vailly sur Sauldre. Son père Alain y était gendarme (comme plus-tard Mathieu Barthe, le grand-père d’Alain-Fournier)

Ernest Constans.jpgSa thèse de Thèse de  Médecine (Paris  1847 Imp. Rignoux Paris) : De l'hydrocèle (*) en général.

La Société protectrice de l'Enfance du 23 janvier 1870rend hommage au zèle et au dévouement des honorables praticiens qui prêtent à l'Œuvre leur concours désintéressé, et signale ceux qui se sont distingués par des services exceptionnels…et distribue des médailles. Parmi les récipiendaires, le docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) médaille d’argent.

En 1874, on lit dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie qu’une médaille de vermeil  a été remise au docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) et médaille d'argent au docteur Blandin, un albinien, à Cosne (Nièvre).

Le docteur est parti le 8 octobre 1898.

L'Impératrice Eugénie visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Illustration : L’Impératrice Eugénie et Napoléon III visitant des cholériques

(*) Terme issu du grec : hudôr, eau et kêlê, tumeur. Sorte d'œdème des bourses constitué par l'infiltration (la pénétration) de liquide du tissu du scrotum (enveloppe cutanée des testicules). Plus précisément il s'agit d'un épanchement (présence de liquide) ressemblant à du lait et situé entre les deux feuillets de la vaginale des testicules. La vaginale étant l'enveloppe permettant de sécréter une sérosité (sorte de liquide autorisant le glissement entre autres des membranes entre elles) au niveau des testicules.

"ZONE DE PRODUCTIVITE" ? Il y aurait-il aussi à Aubigny des spécialistes de la pipoconomie ?

J’ai lu (dans le BR du 28/11/2012) dans l’ordre du jour du 1er Conseil Municipal  que présidera jeudi Michel Autissier : aménagement de l’extension de la zone de productivité du Guidon.

Zone de productivité Aubigny.jpg

Zone de productivité…je n’avais encore pas lu cette désignation !

Je suis allé faire un tour sur Google et Wikipédia...je suis toujours aussi ignorant. Ça doit être jailli du cerveau d’un cyrard ou d’un énarque.

Peut-être une locution empruntée au vocabulaire d’Arnaud Montebourg, notre Ministre du Redressement productif, spécialiste de de la pipoconomie ?

Bon si on pense à agrandir la ZA du Guidon, c’est plutôt une bonne nouvelle pour l’emploi local.

Espérons que le nouveau président du Conseil municipal en profitera, jeudi, pour exiger de la responsable de la communication municipale:

 • de remettre en place la publicité de la ZA du Guidon, squattérisée par les FFE !

  de mettre à jour , rendre plus attrayante et marchande la page s'implanter à Aubigny...

 • mettre sur le site la liste complète des entreprises implantées… cliquez sur ce lien!...

Emploi et communication…ce n'est pas encore à Aubigny une croisade....

RENAULT SPORT F1, le client de Mecachrome-Aubigny, a dévoilé le futur moteur V6 turbo de 1,6 litre qui débarquera en 2014. Une petite révolution dans le monde de la Formule 1...

Un article que les motoristes et les élus albiniens vont aimer :

Moteur Renault 2014.jpg

"Les premières images du nouveau V6 turbo de 1,6 litre, qui fera son apparition en Formule 1 en 2014, ont été révélées par Renault Sport F1, (client de Mecachrome Aubigny), dans le dernier numéro du magazine Racecar Engineering. Ces nouveaux moteurs se voudront plus respectueux de l’environnement que les actuels V8 de 2,4 litres. La consommation baissera en effet graduellement de 30%.

RENAULT-F1-LE-MOTEUR-CHAMPION.jpg

En outre, le futur ERS (Système de Récupération d’Energie) sera plus performant que l’actuel KERS (Système de Récupération d’Energie Cinétique). Il offrira ainsi un surcroit de puissance de 160 chevaux et ses batteries d’énergie plus grandes et plus performantes permettront aux monoplaces de parcourir la distance de la voie des stands sans utiliser de carburant. Une petite révolution dans le microcosme de la Formule 1 !"

Retrouvez l’ensemble de l’article sur www.F1i.com....

"CONFIDENTIAL RENAULT" La passe de trois pour Sebastian Vettel

Confidential Renault.jpg

"Je tiens à remercier toutes les personnes de mon équipe sur la piste, à Viry et tous ceux qui ont fait partie du groupe Renault et les gens qui travaillent pour Mecachrome".

Cyril Dumont, ingénieur piste Renault de l'équipe Red Bull Racing.

Retrouvez l’ensemble de l’article sur www.confidential-renault

27/11/2012

CONSEIL MUNICIPAL, Aubigny, jeudi 29 novembre ou 9 Frimaire, 20h30, saint Saturnin ou Genièvre

Conseil municipal 29-11-2012.jpg

J-3, Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien...

Les séances du Conseil Municipal et/ou communautaires sont publiques.

26/11/2012

Pierre VARNEAU (1913-1971) ses amis se réuniront au Cimetière d’Aubigny le jeudi 15 décembre 2011, 11h, comme chaque année depuis 40 ans.

Mis en ligne le 06/11/2011, RV samedi  15 décembre 2012, 11h...

Tombe Pierre Varneau.jpg

Pierre Varneau était journaliste à  l’époque où Léon Borioli dirigeait l'hebdomadaire La Voix du Sancerrois fondé Arnaud de Vogüé, (1904-1988), dit colonel Colomb, commandant des Forces françaises de l'intérieur pour le Cher-Nord.

Résident à Aubigny, on le voyait régulièrement au Café du Centre, attablé devant un café, écrire pour la Voix ou des journaux parisiens. Son portrait y est resté longtemps accroché.

Pierre Virondeau.jpg

Chaque semaine on attendait, ses longs échanges de courrier avec Marie-Madeleine Martin (née le 12 décembre 1914 à Sully-sur-Loire, décédée le 7 mai 1998 à La Chapelle d'Angillon) Martin, historienne, ancienne élève de l'Ecole des chartes,  à l’époque où elle était conservatrice du Château de Béthune et la première femme candidate à l’Académie Française.L’Académie Française lui avait décerné le Grand Prix Gobert, attribué à une femme pour la première fois depuis sa fondation en 1834.

Pierre Varneau, par ses articles pigmenta les élections municipales 1971. Si bien que les abonnés de la Voix, ne pouvaient attendre le facteur, ils achetaient la veille à la maison de la Presse.

Animé d’un esprit de compagnonnage il guida, les premiers pas, de jeunes journalistes

C’était un passionné de rugby. Après sa disparition, l’A.C.Aubigny mis en place, dès sa disparition le Challenge Varneau.

Une nui de décembre 1971, rentrant de l’imprimerie après avoir bouclé je journal, il rencontra son destin sur la route entre La Chapelotte et Aubigny.