Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/02/2012

PRESERVER L'EAU POTABLE, Aubigny, avis d’enquête publique et parcellaire.

Sur le site de la Ville d’Aubigny, il y a une annonce  pour un avis d’enquête publique et parcellaire en vue de la déclaration d’utilité publique de la dérivation des eaux souterraines du secteur de la Théau et de l’établissement de trois forages dans ce secteur (NDRL cette eau est livrée à la consommation depuis juillet 2011, avec un taux de nitrate dans les normes). J’ai rien appris de plus en cliquer ICI

J’ai dû zapper l’Aubigny Info spécial, le Berry Républicain, le Journal de Gien et la Voix du Sancerrois… (La publicité a été faite dans le Berry républicain du 2 février et le Journal de Gien du 2 février)  j’ai découvert  l'annonce de l’enquête qu'aujourd’hui.

forages.jpg

J’espère que ce dossier a été mieux préparé (on a pris son temps) par les services Fertifond P'oizon.jpgpréfectoraux, que pour l’enquête publique pour l’épandage des boues d’Achères (78).

Comme on continue de nous enfumer (*) malgré les jugements du Tribunal administratif d'Orléans…Il est légitime d’être inquiet.

L’expérience des boues, me fait penser que nous ne sommes pas plus sages qu’il y a 50 ans, quand on pompait en pleine Zone Industrielle. A l’époque du 1er forage d'Aubigny-sur-Nère entrepris en 1932 par épandage boues.jpgPaul Lemoine (L. et P. Vincent, Ingénieurs à Villeneuve-Saint-Georges  lui avait communiqué la coupe et des échantillons, Lemoine avait mis au point un nouveau procédé de forage du sol par benne preneuse) une pointure, c’était presque la campagne. Pas d’inquiétude, il a 40 ans pour l’avenir de cette eau… Quant au forage du Portal, en pleine zone de culture hors sol, pas de périmètre de protection.

nous ne sommes plus des rigolots.jpg

(*) Le vendredi 21 octobre 2011, Yves Fromion organisait une cérémonie d'adieu pour Catherine Delmas-Comolli, future ex-Préfet du Cher, et prononçait un discours dont des extraits ont été reproduits dans le Berry Républicain. Devant une maigre assemblée où figuraient quelques élus municipaux d'Aubigny et deux élus de Conseils municipaux de la Communauté de communes, Fromion a remercié la Préfète pour "l'action bénéfique que vous avez apportée au Cher Nord et la façon dont vous avez su assumer vos responsabilités avec assurance, compétence, et doigté " évoquant là, sa "capacité à évaluer et dépasser les tensions..." Autre dossier difficile évoqué, "l'affaire des boues pour laquelle vous avez su trouver des solutions pour dédramatiser cette affaire, ce qui fait que plus personne n'en parle" (sic).

une claque à la préfecture.jpg

La réalité était tout autre…Suite au recours en annulation présenté par AVEC, le Tribunal administratif d'Orléans a annuler de nombreux articles de l'Arrêté préfectoral non conformes aux dispositions légales ou réglementaires (notamment les périmètres de protection de captage d’eau potable, et le respect du ph des sols).

Par rapport au dossier d’enquête publique, sur lequel le CM d’Aubigny s’est prononcé, le plan d'épandage a été fortement réduit. Les surfaces épandables prévues pour 5 500 hectares se trouvent réduites à 2 100 hectares. Les tonnages de boues-déchets (à l'origine 55 000 tonnes) sont réduits à 16 800 tonnes…

AVEC.jpg

Avec et le Collectif "anti boues" ont décidé de faire appel de l'ordonnance du Tribunal administratif de Nantes. L'objectif est d'obtenir l'annulation totale des Arrêtés préfectoraux de 2009.

06/02/2012

"LÀ-BAS SI J'Y SUIS" par Daniel Mermet du lundi au vendredi de 15h à 16h...mercredi 8 février à Bourges.

Du 06 au 10 février, l’émission fétiche de Daniel Mermet, "Là-bas si j’y suis"

sur France Inter, traitera des armes à uranium appauvri.

mermet-daniel.jpg

La journaliste Pascale Pascariello a passé un après-midi dans le Cher, en compagnie de Joël Frison qui lui a montré les lieux où des armes à uranium ont été fabriquées à Bourges.

L'émission de mercredi 8 février parlera des armes à uranium dans le Cher.

24/01/2012

ECO QUARTIERS "Aménager durablement les petites communes - ecoquartiers en milieu rural ?" Lecture pour nos élus communautaires.

"Dans le cadre du Grenelle Environnement, le Ministère de l’Écologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement amplifie son action en faveur de la ville durable, avec notamment le lancement de plusieurs appels à projets ÉcoQuartiers au niveau national. Ainsi de nombreuses villes se sont rapidement appropriées le concept d’ÉcoQuartier, favorisant l’émergence d’une nouvelle façon de concevoir la ville, qui intègre les principes de développement durable dans les projets d’aménagement urbain. Face au foisonnement d’initiatives et de projets urbains situés dans de grandes agglomérations, que se passe-t-il dans les petites communes situées en milieu rural ? La notion même d’ÉcoQuartier reste-t-elle pertinente à l’échelle d’une commune de moins de 2 000 habitants ? Comment se traduit alors le concept d’urbanisme durable dans les territoires ruraux ?

La présente publication explore le champ de l’aménagement durable dans les petites communes, et met en exergue, en les analysants, des initiatives portées par des collectivités proactives. Poussées par un regain d’attractivité, ces communes affichent une volonté d’orienter leur devenir dans une stratégie de développement durable au même titre que les grandes collectivités. Ce recueil de retours d’expériences démontre que, au-delà de la simple opération d’aménagement, de nouvelles stratégies d’aménagement durable à l’échelle de la commune émergent sur ces territoires.

L’ouvrage " Aménager durablement les petites communes" a l’ambition de sensibiliser et de guider les élus et les acteurs opérationnels vers des projets d’aménagement durable adaptés à leur territoire. Par la présentation détaillée de projets déjà réalisés en France, cet ouvrage ne cherche pas à proposer des modèles reproductibles, mais simplement à contribuer au soutien méthodologique nécessaire pour la mise en œuvre d’une démarche singulière et adaptée au développement durable et harmonieux des territoires."

"Aménager durablement les petites communes - ecoquartiers en milieu rural ? " Certu, Ministère de l'Écologie, du développement durable, du transport et du Logement (11 août 2011)…40€…

aménagement.jpg

La version complète est dispo sans frais ICI

 

18/01/2012

"PEUT-ON SORTIR DU NUCLEAIRE" ? Après Fukushima, les scénarios énergétiques de 2050

Fukushima ! Un nom que certains font sonner comme Hiroshima… après Tchernobyl. Faut-il « sortir du nucléaire » ? Et le peut-on ?

PEUT-ON SORTIR DU NUCLEAIRE.jpg

 " Peut-on sortir du nucléaire ? " est fondé sur une double expérience : l’approche universitaire du Pr Jacques Foos, titulaire pendant 25 ans de la chaire de sciences nucléaires du Conservatoire National des Arts et Métiers, et l’approche médiatique d’Yves de Saint Jacob, ancien rédacteur en chef de l’Agence France-Presse.

Jacques Foos.jpgC’est la question à laquelle Jacques Foos, ancien titulaire de la chaire de sciences nucléaires au Conservatoire des Arts et Métiers et désormais formateur, et Yves de Saint Jacob, journaliste ancien rédacteur en chef de l’AFP, tentent de répondre dans leur livre, disponible en librairie. Une idée forte traverse le livre : le monde consomme beaucoup d’énergie et va en consommer trois ou quatre fois plus d’ici 2050. Nous aurons du mal à répondre à la demande, il faudra économiser au maximum et en même temps accroître beaucoup la production. Il faudra développer toutes les sources d’énergies. Il est inutile de les opposer les unes aux autres. On ne pourra se passer d’aucune d’entre elles. Et notamment pas du nucléaire…

L’intérêt du livre est de replacer le nucléaire français dans son contexte international. L’approche trop souvent franco-française des milieux politiques, obsédés par les symboles médiatiques comme la fermeture de Fessenheim ou la poursuite de Yves de Saint Jacob.jpgFlamanville, avait par exemple complètement occulté les questions du retraitement et du MOX, sujets qui déterminent largement l’avenir de la place de la filière française sur le marché mondial. La réalité a débusqué le paragraphe essentiel dans l’accord PS-Verts !

Le livre montre bien que si l’Allemagne peut sortir du nucléaire et la France éventuellement réduire sa part, la planète, elle, ne sortira pas du nucléaire. La Chine, l’Inde, la Russie, l’Afrique du sud ont besoin d’énergie et ne peuvent se couper d’une source puissante. Même l’Europe ne sortira pas du nucléaire, puisque la Grande-Bretagne, et beaucoup de pays du Nord et de l’Est continuent.

C’est l’idée principale de la première partie du livre. Le monde va consommer au moins trois fois plus d’énergie à l’horizon 2050, même s’il économise au maximum. Nos enfants auront du mal à répondre à la demande, il leur faudra accroître beaucoup la production, donc développer toutes les sources d’énergies. Il est inutile d’opposer le nucléaire aux renouvelables. Il faudra faire tout…

PEUT-ON SORTIR DU NUCLEAIRE verso.jpg

Cette soif d’énergie n’est pas une folie humaine ou une marche suicidaire vers le "gaspillage". Elle répond seulement à la croissance démographique (nous venons de passer 7 milliards, et nous serons 9 ou 10 milliards en 2050) et à la mondialisation. Autrefois confinés dans leurs frontières, les habitants des grands pays comme la Chine, l’Inde, le Brésil, aspirent au même bien-être que le monde occidental. Un bien-être qui ne signifie pas seulement société de consommation, mais aussi des besoins de base, comme la santé, l’éducation, l’alimentation, qui requièrent beaucoup d’énergie. Au bout du bout, il y a toujours des kWh…

09/01/2012

2012, année internationale de l'énergie durable pour tous…"Une ville, c'est beau la nuit ; sans enseignes, c'est mieux"…NKM préconise de rendre obligatoire l’extinction des enseignes lumineuses

Dans son plan d’efficacité énergétique, la ministre de l’Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet préconise de rendre obligatoire l’extinction des enseignes lumineuses.

Extinction des enseignes.jpgEn termes d’économies d’énergie, la mesure la plus visible de ce plan sera l’instauration d’une extinction obligatoire des enseignes lumineuses à vocation commerciale. Pas définitive puisque cette interdiction ne s’appliquerait qu’entre une heure et six heures du matin. Elle concernerait également les éclairages intérieurs des bureaux.

L'extinction des enseignes lumineuses commerciales, entre 1h et 6h du matin, devrait être rendue obligatoire à partir du 1erjuillet 2012. Cette simple mesure permettra une économie d'électricité équivalente à la consommation annuelle de 260.000 ménages.

Si elle devait être validée telle quelle par le Parlement française, cette nouvelle disposition légale serait appliquée très bientôt puisque NKM a évoqué la date de juillet 2012.

Allons-nous vers un éclairage public éco-responsable ?

Lampadaire boule.jpg

Plus de lampadaire boule, comme ceux d’EDF GDF SERVICES CHER EN BERRY, 3 rue Charles VII à Bourges et chez pas mal de collectivités locales ?

Guirlande rue.jpg

Plus de guirlandes à incandescence pour les fêtes et le 14 juillet ?

10/12/2011

TONDEUSE ECOLOGIQUE, on va confier à la "SOLOGNOTE" Une filière ovine écologique, qui sollicite une AOP (Appellation d'Origine) l’entretien des espaces verts de la future ferme photovoltaïque de la forêt Baignollais d'Argent-sur-Sauldre

J’avais fulminé  à la lecture de l’article de la NR du 7 mai 2009, que pour diminuer sa consommation de gazole, l'entrepôt militaire 605 à Savigny-en-Septaine, commandé par le lieutenant-colonel Géry Prouveur, avait fait l’acquisition de cinq lamas… afin de tondre ses grands espaces verts....

moutons_solognots.jpg

Pourquoi importer des camélidés domestiques d'Amérique du Sud alors les moutons solognots sont d’aussi bonnes tondeuses écologiques... ?

Ferme du Coudray.jpg

Une réputation consacrée par le passage de Napoléon III à la ferme du Coudray, à Brinon sur Sauldre, le 22 avril 1852.

L’aptitude de la race Solognote au défrichage est et sera de plus en plus utilisée pour l'entretien de propriétés et de réserves naturelles, qu'il s'agisse de marais ou de pelouses sèches. Son goût prononcé pour les ligneux empêche la fermeture du milieu par la strate arbustive.

moutons solognots bord de loire.jpg

Initiative du conservatoire du patrimoine naturel de la Région Centre et de l’association pour le pastoralisme dans le Loiret, du 15 avril au 1er novembre, les brebis et agneaux solognots partent en transhumance sur différents sites des bords de Loire et du canal de Briare, avec un berger.

L’agence des espaces verts de la région d’Ile-de-France a mis en place un partenariat avec un agriculteur local pour assurer l’entretien de prairies. L’agence des espaces verts met des terrains à disposition de cet agriculteur, tandis que celui-ci s’engage à y élever une cinquantaine de moutons de race solognote.

moutons solognots bord  canal.jpg

Des municipalités de la région parisienne confient l’entretien des espaces verts et zones industrielles aux moutons solognots...Comme des particuliers, ex : verger de "la côte du Chien"

Dans le cas de la future ferme photovoltaïque de la forêt Baignollais d'Argent-sur-Sauldre, il s’agira d’un parc fermé...Ce sera simple, économique, à mettre en œuvre...avec quelques moutons de Sauldre Sologne. Mais il fallait avoir la volonté politique de le faire…Bravo aux argentais…

ABEILLES NOIRES de Sologne leur survie est d’actualité en Sauldre-Sologne….des ruches seront installées dans la future ferme photovoltaïque de la forêt Baignollais d'Argent-sur-Sauldre.

La survie des abeilles noires de Sologne "Apis Mellifera Mellifera", était l’un des sujets abordés le 19 mai 2011 par la République du Centre. En effet, l’utilisation des produits chimiques, tels que les pesticides ou certains engrais, le manque de diversité des paysages agricoles et l’implantation des abeilles étrangères mettent en danger la survie des abeilles noires locales qui sont parmi les abeilles qui visitent la plus grande diversité de plantes et contribuent ainsi à la pollinisation de nombreuses espèces.

abeille noire de Sologne.jpg

En région Centre Val de Loire, le conservatoire de l'abeille noire s’est donné pour mission la préservation de cette abeille locale et travaille à la sauvegarde de ces abeilles noires de Sologne par des actions de sélection et d’informations auprès des agriculteurs.

De simples actions telles que redonner de la nourriture aux abeilles en laissant pousser quelques mètres carré d’herbe et fleurs sauvages dans son jardin ou sur les bords de chemin contribuent à la sauvegarde des abeilles en leur laissant de quoi se nourrir sans difficultés.

Quelques chiffres : La région Centre compte un peu plus de 3000 apiculteurs et près de 70000 ruches (5% du parc français). 10 à 15000 abeilles par ruches, leur nombre peut atteindre 80000, une reine par ruche. La production d’une ruche sera de l’ordre de 20 à 30 kg de miel…

Le  sujet vaut que l’on s’y attarde, l’importance des abeilles dans la chaine alimentaire est cruciale, et chacun peut participer aux actions pour la survie des abeilles et de l’apiculture, le conservatoire vous invite, par exemple, à parrainer une ruche d’abeilles noires pour aider à préserver les abeilles noires régionales. Un appel reçu 5/5 par la municipalité d’Argent sur Sauldre et son conseil en envirionnement SNE. Elle prévoit d’installer des ruches dans sa future ferme solaire photovoltaïque de la forêt Baignollais…Espérons que les moutons Solognots n’y brouteront pas toutes la végétation mellifère.

Miel de Sologne.jpg

Profitez des marchés de Noël qui bourgeonnent partout, pour rencontrer les apiculteurs professionnels et quelques amateurs avertis qui y proposent du Miel de Sologne 

06/12/2011

LGV Grand Centre Auvergne…la SNCF opte pour passer au travers du Pays-Fort

LGV Grand Centre Auvergne…la SNCF opte pour le tracé médian…qui passe au travers du Pays-Fort.

LGV-Paris-Orleans-Clermont.jpg

Pour en savoir plus, allez sur www.leberry.fr

22/10/2011

PAS DE KILT à Aubigny pour celle qui a reçu un bonnet d’âne du Tribunal administratif d'Orléans …ça n’a pas empêché le député-maire de la parer des plumes du pan.

"L’affaire des boues pour laquelle vous avez su trouver des solutions pour dédramatiser cette affaire, ce qui fait que plus personne n'en parle [...]" Le député de la 1ère circonscription, spécialiste de la désinformation,  ne doit pas lire le Berry Républicain…Le journal  qui vient de se faire l’écho de la dernière manifestation "anti-boues d’Achères" à Bourges!... si " Plus personne en parles " [Yves Fromion in BR d’aujourd’hui (*) ]…il y avait beaucoup de monde une fois de plus pour dire non aux boues, samedi 15 octobre 2011 dans les rues de Bourges…

Bourges 10-2011.jpg

Il faut rendre a César ce qui est à César, monsieur le député-maire, ce n’est pas madame la Préfète, que vous parez des plumes du paon, qui a su trouver des solutions à l’affaire des boues. ! C’est le collectif d’associations anti boues d’Achères (78). Ce mouvement a abouti à l'annulation d'une grande partie de l'arrêté préfectoral de la préfecture du Cher, par le Tribunal administratif d'Orléans le 21 décembre 2010 !

Le jugement du Tribunal administratif d'Orléans a eu pour conséquence la réduction du plan d'épandage de 5000 hectares à 3400 hectares, puis à 2 100 hectares Les tonnages de boues-déchets de 55 000 tonnes sont réduits à 16 800 tonnes !

L'État a été condamné à verser 1000 euros à l'Association de Veille Environnementale du Cher .

Sur les vingt-cinq communes retenues dans l'arrêté préfectoral initial, il n'en reste plus que dix sept qui sont : Allouis, Argent-sur-Sauldre, Blancafort, Cerbois, Clémont, Concressault, Ennordres, Gron, La Chapelle d’Angillon, Lury-sur-Arnon, Méry-ès-Bois, Oizon, Presly, Sainte-Montaine, Vignoux-sur-Barangeon, et Villabon et bien entendu Aubigny-sur-Nère !

C’est d’un bonnet d’âne que la justice administrative a coiffé notre catherinette, énarque et agrégée  de math …

Les vingt-deux maires et Conseils municipaux opposés aux épandages avaient raison de voter non …sans savoir que le dossier d’enquête publique était truffé d’erreurs.. Les maires qui avaient pris des arrêtés d'interdiction d'épandage sur le territoire de leur commune avaient raison.

Mais il subsiste encore des articles contestables dans les Arrêtés du 6 février 2009 et du 11 juin 2010 modifiés par le Tribunal administratif d'Orléans. En conséquence, le collectif a décidé de faire appel de ce jugement pour obtenir leur annulation pure et simple  car ils contiennent encore des éléments erronés…" Plus personne en parles " …Cour Administrative d’Appel de Nantes statuera au premier trimestre 2012. La fin de la troisième mi-temps n’est pas sifflée

(*) l'article du BR du 22/10/2011

17/10/2011

LA BORNE, plante invasive

 Il n’y a pas qu’à Aubigny que pour les plantes invasives l’on fasse preuve de laxisme

raisin d'Amérique.jpg

Regardez, à La Borne, comme ce beau pied de raisin d’Amérique, pousse dans l’indifférence…

Je pensais que dans ce petit village on était sensible aux  menaces pour la biodiversité… aux problèmes générés par certaines espèces végétales d'ornement. En effet, souvent importés à titre ornemental, elles échappent des jardins et colonisent les espaces naturels en causant des dégâts aux espèces indigènes.

08/10/2011

FESTIVAL DU FILM ECOLOGIQUE de Bourges 2011: Tabou(e) n’y est toujours pas programmé !

tabou(e) image.jpg

Tabou(e) le documentaire qui, met les pieds dans un sujet qui coupe l'appétit: le fumier humain comme fertilisant n’est pas programmé pour le 7ème Festival International de Bourges, même plus capitale de l’Aquitaine première !

visuel Festival International du Film Ecologique de Bourges.jpg

Avec Tabou(e)!, Mario Desmarais s’attaque au droit à une nourriture saine, maintenant, mais aussi dans l’avenir!..

Entrons_dans_le_monde.jpgLe documentaire canadien (tourné en partie en France) 2 prix au "festival IMAGESANTE" de LIEGE en Belgique, prix d’honneur du jury du "documenta Madrid ", présenté au "festival CALI"  du 29 octobre à Santiago de Cali en Colombie! Amorçant une route internationale en dehors de l’Europe…sans passer par le "festival du film écologique de Bourges".

Vous comprendrez que de Bourges à Aubigny, en passant par la route d'Orléans, ce film contrarie les ambitions de certains élus...politiques ou consulaires.

Hors festival et grâce au collectif des associations anti boues d'Achères, des centaines d’habitant du Cher l’on déjà vu et auront de prochaines occasion à le visionner...Afin d’informer "les esprits"...pour compenser le déficit souligné par notre ancienne préfète...

04/10/2011

BANCS PUBLICS, bancs publics...les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics…

 Banc rue Maurice Genevoix.jpg

"Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,

Bancs publics, bancs publics,

En se fouettant pas mal du regard oblique

Des passants honnêtes

Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,

Bancs publics, bancs publics,

En se disant des "Je t'aime" pathétiques

Ont des petites gueules bien sympathiques."

Des petits gueules bien sympathiques?...pas certain Georges !...Encore une zone de non droit à Aubigny…décidément…et là ce ne sont pas les polonais qui posent problème…

rue Maurice Genevoix.jpg

Ce n’est pourtant pas loin de La Sologne monsieur l’adjoint ! Nos archets municipaux patrouillent ailleurs ! Ils ne peuvent venir voir (vu le tas de merde, il y a bien longtemps qu’ils sont passés par là…)  ce que des jeunes  viennent faire, chaque soir, sur le banc qui est au bout de la rue Maurice Genevoix, le long de l'hippodrome.

30/09/2011

PLANTES INVASIVES laxisme à Aubigny, en bord de Nère

Nos conseillers municipaux ont décrété l’éradication des camions, en particuliers ceux des étrangers de la CEE, du Parking du Pré qui danse…  Par contre ils sont  très complaisants, laxistes, pour l’éradication des plantes invasives sur certains autres parkings municipaux. Après la déforestation et l'urbanisation galopante, le phénomène des plantes envahissantes et le deuxième facteur contribuant à la diminution de la biodiversité. Les plantes envahissantes ont la particularité de se propager rapidement et sur de grandes distances. Elles profitent souvent d'une instabilité du milieu naturel ou elles arrivent, lié aux activités humaines (déforestation, pollution, ...) pour s'y installer durablement. Certaines sont difficiles  à supprimer comme la renouée du Japon (Reynoutria japonica) qui développe un important système racinaire constitué de rhizomes. Mais on trouve aussi dans des plantes envahissantes dans les milieux préservés. Comme la ville d’Aubigny qui se gausse pourtant de son panonceau ville fleurie et qui n’engage aucune  action pour limiter la destruction des biotopes d'origine.

invation.jpg

Illustration : raisin d’Amérique et renouée du Japon deux plantes en bonne position sur les listes de plantes invasives.

 

29/09/2011

PROTECTION des captages de la Théau...à l’ordre du jour du Conseil Municipal d’Aubigny de ce soir

Il est temps d’agir si on veut pérenniser les bonnes analyses > cliquer ICI .Ce n’est ce qui n’avait pas été fait pour le captage du Portal, avec les conséquences que que l’on sait pour notre santé (niveau de nitrate et de pesticides) et pour notre porte-monnaie (suite aux travaux, augmentation du tarif du m3).

Le code de la santé publique prévoit la création de périmètres de protection autour des captages d'eau afin d'assurer que l'eau est propre à la consommation humaine et de prévenir les causes de pollution susceptibles d'en altérer la qualité. Autour du point de prélèvement de l'eau potable, plusieurs périmètres peuvent être définis : un périmètre de protection immédiate dont les terrains sont à acquérir en pleine propriété, un périmètre de protection rapprochée ''à l'intérieur duquel peuvent être interdits ou réglementés toutes sortes d'installations, travaux, activités, dépôts, ouvrages, aménagement ou occupation des sols de nature à nuire directement ou indirectement à la qualité des eaux'' et un périmètre de protection éloignée à l'intérieur duquel ''peuvent être réglementés les installations, travaux, activités, dépôts, ouvrages, aménagement ou occupation des sols et dépôts ci-dessus mentionnés''.

 

captage.jpg

Périmètres de protection d'un champ captant (selon la loi, en France)

 1) PPI = Périmètre de Protection Immédiate

 2) PPRI = Périmètre de Protection Rapprochée.

 3) PPE = Périmètre de Protection Eloignée (non obligatoire)

Les flèches en pointillé bleu représentent le sens de circulation de l'eau dans la nappe dans les couches géologiques qui alimentent le captage. 

28/09/2011

BAN des vendanges, pas encore publié dans les Petits Prés à Aubigny

 Raisin dans les Petits Prés.jpg

Raisin d’Amérique, rive droite de la Nère...