Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2012

JEP 2012 maison François Ier: "Aubigny les cardeux", manufacture royale de drap….

JEP2012  manufacture de drap.jpg

avant de voir, cliquez sur ce lien...

 

07/09/2012

EXPOSITION FÉLINE internationale, Aubigny sur Nère, 16 septembre 2012. La cité des Stuarts a-t-elle invité le "Scottish Fold" et le "Highland Fold" ?

Exposition féline Aubigny.jpg

Club organisateur : Cercle Félin du Centre (CFC)

Numéro LOOF : 2012-661

Contact: Odile Caillard-Arnoux

coordonnées : tel : 02 48 21 02 04

courriel : mc.cfc@wanadoo.fr

Juges pressentis : Jacques Fontaine (France), Guy Gringet (France), Hélène Guillaume (France), M. Jean Paul Le Brun (France)

Exposition + rings TICA (quid TICA, cliquer sur ce lien...)

Dans un ring TICA, les chats sont jugés en plusieurs catégories, chacune ayant sa finale, du 10e au 1er chat:

 • Jeunes 4/8 mois (TICA Kitten),

 • Adultes de plus de 8 mois (TICA Championship),

 • Neutres (TICA Alter), nouvelles races et couleurs (TICA New Trait),

  Chats de maison (TICA HHP).

  Ring Allbreed: toutes races et couleurs confondues.

  Ring Speciality: un jugement + les finales pour les poils longs et mi-longs, toutes races et couleurs confondues; et un jugement + les finales pour les poils courts, toutes races et couleurs confondues.

Scottish Fold cat.jpegLa cité des Stuarts, pour cette 1ère exposition internationale a-t-elle invité "le Scottish Fold" et "le Highland Fold" , les  deux races de chats originaires d'Écosse, qui se caractérisent par des oreilles repliées vers l'avant (fold signifiant "pli" en anglais). Highland Fold est donné à la variété à poils mi-longs tandis que la variété à poils courts est appelée Scottish Fold ?

Highland Fold.jpg(*) Déroulement d'une exposition féline traditionnelle

Une exposition féline est avant tout un concours de beauté durant lequel éleveurs et particuliers viennent soumettre leurs chats aux critiques d'un jury.

Les expositions félines sont ouvertes à tous les éleveurs et exposants non professionnels possédant un chat de race ou un chat de gouttière.

La journée commence toujours par un contrôle vétérinaire strict de tous les chats inscrits. Les vaccins doivent être en règle, le chat en bonne santé, sans parasites et il doit être identifié au moyen d'un tatouage ou d'une puce électronique. Les copies de tous les documents officiels tels que le pedigree peut être demandé.

Les exposants rejoignent alors la ou les cages qui leur ont été attribuées. Généralement les cages sont décorées par les exposants avec des tissus, rideaux, coussins de couleur assortie ou suivant le thème de l'exposition. La cage doit être aménagée pour le confort du chat avec une litière, de l'eau et de la nourriture à disposition et un endroit où dormir.

expo chat récompenses.jpg

Durant la journée, les chats passent devant un jury qui les examine et les compare au standard et note ses remarques sur une feuille d'évaluation. Afin de mieux juger les chats, ils sont classés par catégorie (poils courts, mi- longs ou longs), race, classe (3/6 mois, 6/10 mois, puis selon le rang de champion qu'ils ont), sexe, puis couleur.

À la fin de la journée, les "Bests" sont remis, ainsi que les différents prix (il s'agit toujours de cadeaux tels que croquettes, brocarde, etc., et non de prix en espèces).

22/08/2012

"TERRITOIRES" Exposition au Château de La Verrerie, du 1er au 16 septembre 1012 /peintures & sculptures/ Sophie de Vogüé & Philippe Joseph Baschet

Les artistes Philippe Joseph Bashet et Sophie de Vogüé  (fille de Béraud, comte de Vogüé  et de  Diane Paul-Boncourt) sont de retour Château de La Verrerie pour l’exposition "Territoires"

Territoires la Verrerie.jpg

Du  1er au 16 septembre 2012.

Ouvert tous les jours de 11h à 18h.

21/08/2012

GRAFFEURS, le duo Azot & Zomeka , installé à la campagne à Neuvy-Deux-Cloches, du 7 au dimanche 23 septembre 2012…au Château des Stuarts…

Ce sont eux qui ont assuré, pour le comice agricole d’Henrichemont, la décoration  du char de Neuvy deux Clochers sur le thème de la terrine de Lapin…

Zomeka (Mélanie Elzingre) est peintre, graffeuse, décoratrice, cavalière…animatrice Bafa

Azot baigne dans la culture hip hop…

"ZOMEKAZOT" est né de la rencontre d’Azot et Zomeka…Une fusion…un mélange parfois bizare mais qui reflète une peinture instantanée et dynamique. Une explosion Graffiti qui séduit des publics très différents.

Zomekazo.jpg

Le duo Azot & Zomeka , installés à la campagne à Neuvy-Deux-Cloches, sera du 7 au dimanche 23 septembre 2012…au Château des Stuarts…

Moi je les aurais bien vus à la Forge…un espace de rencontre et de création…un beau projet d’adultes…Pour qu'Aubigny soit une ville plus "vivante" pour les jeunes "qui aiment sortir"

Azot & Zomeka sont habitués à développer leur art  dans des usines désaffectées…et à encadrer régulièrement des ateliers…une occasion, rêvée,  pour les jeunes de s’approprier ce lieu...

06/08/2012

EXPOSITION "Châteaux en Sancerrois" Serge Laborie à l’hôtel de ville de Sancerre jusqu'au 31 août…

Exposition Sancerre.jpg

Dessins, maquettes et dioramas documentés,  Serge Laborie a fort bien, comme à son habitude, fait les choses. A voir !...

Concressault château.jpg

"Châteaux en Sancerrois"…et en Pays-Fort (Jars, Vailly, Concressault)...visibles jusqu'au 31 août, tous les jours sauf le mardi, de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures.

Châteaux en Sancerrois.jpg

Entrée libre.

27/07/2012

MAÏ VER EECKE, la plus solognote des peintres belges, aux cimaises du château des Stuarts du 28 Juillet au 27 Août 2012.

Maï Ver Eecke.jpgMaï a vécu en Belgique jusqu'en 1968 puis est partie vivre aux Pays Bas. Après une carrière commerciale dans l´industrie graphiques elle attaque en 2001 des cours d´arts abstraits à l´académie ARTIBUS à Utrecht (Pays Bas).  Les années suivantes elle suit différents stages dans divers pays, dont un de Jérôme Tisserand, artiste Français, internationalement reconnu pour ses peintures abstraites. C´était un voyage exceptionnel dans la couleur, la lumière, mais surtout une découverte à se libérer en exploitant la peinture.

Sa première exposition personnelle a lieu en 2004. Pour cette exposition sur le thème “Rencontre“ elle crée des peintures à l´acrylique, ainsi que des objets eMaï dans son atelier.jpgn céramique. Mais toujours à la recherche d´autres médiums, c´est en 2009 qu’elle découvre la cire d´abeille. La cire d´abeille, est une substance aussi bien liquide que dur et ce sont ces 2 éléments qui lui donnent de nouvelles possibilités de s´exprimer. Intuitif, imaginatif, et subtil elle cherche la lumière, l’ombre, la profondeur et des structures. C’est un exercice qui se construit couche par couche, qui passe par des surprises et des imprévus. Toutes ces découvertes qui l’amène à s’interroger en cour de route, afin d’aboutir à une peinture à l´encaustique.  Aujourd'hui elle vit avec son mari partiellement aux Pays Bas et en France à Presly (Communauté de Communes Sauldre Sologne).

Maï Ver Eecke oeuvre.jpg

L'exposition de Maï Ver Eecke (pour voir sa galerie, cliquer sur ce lien)"Du mouvement vers l'horizon", sera visible au château des Stuarts du 28 Juillet au 27 Août : vendredi, samedi, dimanche, lundi et jours fériés de 10h à 12h 30 et de 15h à 19h

25/07/2012

COMPAGNON Passant Charpentier Bon Drille du Devoir du Tour de France, Henry Cyrille Bourdoiseau, l’oublié du Vieil Aubigny

Mis en ligne le 16 mai 2012...repassez au "VIEIL AUBIGNY" ils sont peut-être réconcilliés avec Boudoiseau ?

Suite aux articles ayant lien avec l’exposition 2012 du "VIEIL AUBIGNY" , j’ai eu le plaisir de lire ce commentaire sur celui-ci   déposé par de Remy Lasne- Horkiska.

"Merci pour cet hommage au compagnonnage école de vie et d'excellence. Notre ancêtre Auguste Horkiska est l'auteur de cette œuvre (clé avec deux brochets entourant une boule) Il lui a fallu un an de travail pour sculpter le métal. Point de tour ni  de machine-outil, juste le résultat d'une maitrise manuelle.

Aujourd'hui Roman Horkiska après des études supérieures en école de commerce et un premier job pour un grand groupe allemand a décidé de reprendre le flambeau. Il a rejoint les Compagnons en tant que menuisier ébéniste et perfectionne son apprentissage. J'ai moi-même été bâtonnier de la Saint Eloi en 1972 alors que je dirigeais Toutub . Cette entreprise a cessé son activité en 1980 mais c'est avec émotion que je rencontre encore au hasard du marché du Samedi mes anciens ouvriers et amis. Cette époque fait partie du passé mais la vocation compagnonnique demeure pour longtemps. Respect du bon ouvrage, respect des hommes, respect des règles de vie et de la discipline personnelle.

Bref tout un programme dans un monde qui a oublié ces valeurs fondamentales."

cahier N° 139 couverture.jpg

L’occasion de revenir sur l’exposition 2012 qui a complètement (pourquoi ?) zappé les travaux du "Compagnon Passant Charpentier Bon Drille du Devoir du Tour de France"  Henry Cyrille Bourdoiseau

Pourtant un petit coup de mulot sur Base de données bibliographiques "Malraux"  suffisait  pour avoir des sources d’informations solides et scientifiques.

Le plus récent document est celui d’Anne-Isabelle Berchon, aujourd’hui chargée à la DRAC Centre (Conservation régionale des monuments historiques) de la recherche, recensement, protection pour le  Cher et d l’Indre : La maison dite "maison Bourdoiseau" 15 et 17, rue des Dames et rue Porte-Sainte-Anne à Aubigny-sur-Nère (Cher). Cahiers d'archéologie et d'histoire du Berry, septembre 1999, n° 139, p. 149-160…

Une communication faite au 58ème congrès de la Fédération des Sociétés Savantes du Centre de la France (où elle site Jacques Durand).

article Bourdoiseau.jpg

Anne-Isabelle Berchon pouvait nous faire une belle conférence…à moins qu’il fallait éviter de lui faire voir les dernières mutilations de la Maison Rix…

Communication que l’on pouvait illustrer facilement à partir d’Aubigny : architectures : exposition itinérante / préparée et présentée par le Service régional d'Inventaire du Centre… (là il suffit d'ouvrir les deux caises et puiser)

Maison Bourdoiseau extrait CP.jpg

Autres sources : Annie Chazelle (Conseil Général du Cher Service de l'Inventaire du Patrimoine) : Du bois pour bâtir. Vieilles maisons françaises, 1995, n°157, p.22-25 et bien entendu Jacques Mallet,  Vieilles maisons d'Aubigny-sur-Nère. Vieilles maisons françaises, 1971, n°47, p.16-22 : Ill….

22/07/2012

LA CARDERE à foulons, culture stratégique à Aubigny sous l’ancien régime.

Mis en ligne le 9 avril 2012…passez au conservatoire de la mémoire d’Aubigny, Îlot Sainte-Anne.

La Cardère, comme le chardon pour l’Ecosse, est la plante emblématique d’Aubigny. Une plante qui a permis l’essor économique d’Aubigny.

cardere à foulons tête.jpg

Sans elle, Colbert n’aurait sans doute jamais signé une charte (1666) créant la Manufacture Royale de Drap. Depuis le dynamisme économique d’Aubigny n’a jamais fléchi.  Cliquer sur ce lien pour en savoir plus sur la culture stratégique de la cardère.

bouquet de cardère.jpg

Vous connaissez tous la Cardère qui pousse dans nos campagne (clichés pris en Pays-Fort à Barlieu). Elle vous permet de confectionner de beaux bouquets, parfois anachroniques comme celui actuellement à la Maison François Ier.

cardère Barlieu.jpg

Son nom vulgaire est "Cabaret des oiseaux". Si sa graine est une nourriture recherchée des passereaux comme le chardonneret, la base de ses feuilles  entourant la tige  la base de ses feuilles en cornet recueille la rosée et la pluie, leur permettant de trouver ainsi sur place le boire et le manger.

cardère à foulons vieil aubigny.jpg

Mais saviez-vous que la culture de la cardère à foulon (vous pouvez en voir un pied judicieusement planté à l’entrée de l’exposition du Viel Aubigny, cf, les illustrations pied et têtes représentées ici) était stratégique pour la fabrication du drap ?

Imaginiez-vous  que la culture du la cardère était, au XVIIe, pour nos paysans locaux, de meilleur rapport que celle du froment ?

La cardère à foulon (Dipsacus fullonum) plante bisannuelle, dans notre région, est souvent assimilée au car, au sommet de sa tige (jusqu’à 2 mètres), poussent de gros capitules très épineux.

cardeurs.jpg

Grâce à leurs paillettes recourbées comme des griffes, ils ont longtemps été utilisés pour carder la laine (Enluminure du XIVème BM de Nuremberg) , montés sur des croisées, puis des  tambours.

Lieux de culture chardon à Drap.jpg

Cette cardère aime les sols calcaires assez rudes. Elle ne craint pas le gel mais supporte mal les sols humides. Très facile à cultiver: vous pouvez semer ses graines en automne pour une floraison de juillet à octobre.  (Demandez conseil auprès des espaces verts d’Aubigny qui la cultive).

10/07/2012

TOURNAGE SUR BOIS, animation jeudi 12 et vendredi 13 juillet 2012, 15/18h, au "Vieil Aubigny", ilot Sainte-Anne

Démonstration de tournage sur bois, jeudi 12 et vendredi 13 juillet 2012, 15/18h, au "Vieil Aubigny"

Illustrations, de sabotier, faubourg Sainte-Anne, Aubigny :

Tour à sabot.jpg

tour à sabots (par copiage)

modèle sabot.jpg

et modèles de toutes tailles...

L’EXPOSITION 2012 du Vieil Aubigny a ouvert ses portes hier.

Mis en ligne le 13 mai 2012...

Je suis déçu de ce que l’on présente sur le thème de l’année : les métiers du bois…

Il vaut mieux passez pour découvrir les métiers du bois d'autrefois au Musée des Métiers d'Argent-sur-Sauldre…Là sur trois niveaux, les espaces dédiés aux charrons, charpentier sabotier et tant d’autres, recréent les ateliers de ces artisans aujourd’hui disparus et qui mettaient tant de cœur à l’ouvrage. Un merveilleux voyage initiatique dans le temps où chaque visiteur trouve ses repères à mi-chemin entre nostalgie, témoignages d’un passé révolu, contes et légendes. Ouvert de Pâques à fin septembre, tous les jours, de 13 h à 18 h (à vérifier, je n’ai pas réussi à le faire sur le site de l’OTSS).

Vieil Aubigny 2012 salle.jpg

Il faut quand même dire que le Vieil Aubigny est une commission extramunicipale, contrôlée par François Gresset  [Tourisme, liaison avec l'OTSI, animations municipales, jumelages, fêtes et cérémonies, fleurissement, communication touristique, liaison avec les associations patriotiques, Vieil Aubigny (commission extra-municipale), La Forge (gestion)]…et qu’il faut être adoubé par le seigneur du château pour en être membre…On m’a retiré mon accréditation…

Si l’on a mis en bonne place un artisan installé au XXIè siècle on snobe les autres, même s’ils sont là depuis des décennies, parfois MOF (Meilleur Ouvrier de France).

Personne n’a entendu parler dans la commission extramunicipale, de Joly-Matéric- Sotomob, l’entreprise qui fabrique la gamme éponyme Lundia, d’Henri Bourdoiseau un Compagnon Passant Charpentier Bon Drille du Devoir du Tour de France (comme l’artisan MOF), des scieries d’Aubigny, d’exploitants forestiers (on fournissait d’Aubigny ses étais aux mines de Blansy, du châtaigner pour le tanin aux Comptoirs de Brive, des fascines de bouleau pour les laminoirs Schneider du Creusot)…

Personne n’a entendu parler dans la commission extramunicipale que l’église paroissiale à un mobilier exceptionnel en bois, retable, Ecce homo et vierge en bois polychrome, piéta…

Personne n’a entendu parler dans la commission extramunicipale que la chair de l’église paroissiale de Vailly sur Sauldre est l’œuvre d’un artisan albinien…

Personne n’a entendu parler dans la commission extramunicipale que  du 26 juin au 24 septembre 1979, a été organisée au Grand Palais (Paris) une exposition Aubigny-architectures par l'Inventaire général des Monuments et des Richesses artistiques de la France…cachée aujourd’hui dans les greniers du Château des Stuarts…Et comme personne n’a entendu parler dans la commission extramunicipale qu’Aubigny a été une grande œuvre de charpenterie après l’incendie du 11 juillet 1512 a été une grande œuvre de charpenterie…Aucun panneau, de cette expo, est présentée dans la maison du capitaine Rix…

Fin de règne….

06/07/2012

"SOLOGNE ET PAYS-FORT – Art et Histoire" exposition de Jean Favière, Conservateur des Musées de Bourges, organisée dans deux salles du Château des Stuarts...en 1951...prochaine en ?

Mis en ligne le 25 janvier 2011

L’attractivité des territoires touristiques passe par la communication…Nos édiles  en sont toujours à rechercher comment mettre en place une communication touristique.

Il faut en terminer avec des  expositions  confidentielles…Les  élus locaux ne se déplacent même pas pour les vernissages…alors les touristes…

Depuis "Sologne et Pays-Fort – Art et Histoire", 1951, exposition évoquée ci-dessous, depuis "le musée imaginaire de Tintin" au château médiéval de la Chapelle d'Angillon, 1979, depuis le Colloque "Des chardons et des lys", septembre 1990, depuis  le 700ème anniversaire traité de l'Auld Alliance, il y a 15 ans aucune exposition notable...mais "La culture voit grand à Aubigny"

En découvrant le fade calendrier des fêtes  et manifestations 2012 d'Aubigny j’ai pensé combien était loin l’époque des Favière, Mallet, Moindrot…

En août 1951, Jean Favière, Conservateur des Musées de Bourges, organisait dans deux salles du Château des Stuarts, une prestigieuse exposition "Sologne et Pays-Fort – Art et Histoire" .

Sologne et Pays-Fort – Art et Histoire.jpg

Jean Favière est un journaliste, mais il est aussi ethnologue et même archéologue. En 1949, il devient conservateur du musée du Berry. Il le restera 25 ans jusqu'en 1974. Il fut aussi Conservateur en chef des Musées de Strasbourg. Il est l’auteur de nombreux ouvrages sur notre patrimoine.

Jean Favière, organisait, pour la deuxième fois une manifestation culturelle en dehors, 20 ans après les fameuses fêtes franco-écossaises de 1931, qu’il rappelle dans sa préface du catalogue, Jean Favière avait réuni et présenté 65 œuvres. Tableaux, statues, documents historiques sortis des Archives départementales, municipales...Mettant à contribution les curés de Blancafort, Ménétréol sur Sauldre, Argent, Aubigny, Ennordres, Sainte Montaine, Oison et le doyen d’Aubigny. Des particuliers : Mme Dufour de Clémont, le Marquis de Voguë, M. Juglard de Blancafort et Emile Boutroux d’Argent...Le tout complétant les travaux de l’Inspection Générale des Monuments Historiques et de la Commission Diocésaine d’Art Sacré. C’est inutile de dire que le chef de la patrouille locale était Jacques Mallet, premier adjoint du Maire d’Aubigny.

J’invite nos responsables et notre jeune "Directeur Culturel"  à consulter le catalogue. S’il n’a pas été volé, il doit être bien classé aux archives municipales d’Aubigny. Ils verront que c’était une exposition de haut niveau... qu’ils pourraient reprendre à leur compte. Et s’ils s’attachent les services d’un commissaire d’exposition de la taille de Jean Favière....

Dans son catalogue, que j’ai sous les yeux, au chapitre de la présentation de la seconde salle, Jean Favière s’appuie, pour présenter notre région, sur la thèse d’un jeune géographe local : Claude Moindrot. 

 

Claude Moindrot.jpg

Claude Moindrot, ami de Pierre Larousse, collaborera ensuite à la Géographie Universelle, au Grand Larousse Universel et à l’Encyclopédie. Docteur ès lettres, historien, professeur agrégé de géographie, Il enseigna au Collège Français de Londres (avec son épouse professeure d’anglais) puis à l’université de Paris VII. Il donna une conférence consacrée à Louise de Keroual, à qui il attribue la mode des robes à panier robes à paniers en 2005 à Aubigny. Le Professeur Moindrot  m’a mis aussi sur la piste du Commandeur de Jars, page de l’histoire peu connue.

chateau_de_Jars.jpg

Compte tenu de ses attaches locales,  Claude Moindrot (il a ses racines en Pays-Fort Jars-Concressault), de son érudition et sa connaissance des Iles Britanniques, la Cité des Stuarts et son fumeux du Centre de Recherche sur l'Auld Alliance Franco-Écossaises pourraient s’attacher plus souvent sa personne.

03/07/2012

EXPOSITION ” Au fil et à mesure”, (sans tartans) visible tous les jours de 10h à 12h30 et de 15h à 19 heures… Juillet, août, septembre …La Maison de la Gastronomie d’Aubigny, Galerie François 1er, est passée à l’horaire d’été

À quelques jours des Fêtes Franco-Écossaise… La  Galerie François 1er est passée à l’horaire d’été…

Inspiration tartan Aubigny.jpg

"Vous serez envouté par la Maison François Ier : maison de présentation et de promotion des savoir-faire locaux liés aux arts de la table et de la gastronomie"…Il n’y a plus que L’AD2T à le croire ...cliquez sur ce lien....

Tartan Bro-Leon.jpgAubigny est versatile… Exit la maison de la gastronomie, la Maison François Ier a changé de destination…

"Avec un passé riche dans le domaine de la confection,  Aubigny se devait de présenter une exposition sur le thème du textile"… Juillet, août, septembre  l’exposition " Au fil et à mesure" sera visible tous les jours de 10h à 12h30 et de 15h à 19 heures.

Pas de clin d’œil à l’Écosse pour les Fêtes Franco-Écossaise…

Patrick de Carolis  a  fait son retour à la télévision sur France les 3 le 4 avril 2012 avec l'émission "Le Grand Tour" qu'il présente et qu'il coréalise. Lors de ce premier épisode, Patrick de Carolis a fait découvrir, à travers des anecdotes culturelles et des faits historiques, aux téléspectateurs quatre destinations: dont l’Écosse, pour en savoir +...cliquer sur ce lien.

AUBIGNY AULD ALLIANCE TARTAN.jpgUn acte culturel d’identité pour affirmer que nous avons des racines: pour ces Fêtes Franco-Écossaise nous aurions pu rebondir et présenter notre tartan et les 9 tartans bretons. Parmi eux le "Tartan Breton Bro-Leon", porté  du côté du  château de Keroual en Guilers, près de Brest, où naquit Louise Renée de Penancoët de Keroual en 1649.

Ici le chef de clan ne supporte plus la vue du "Aubigny Auld Alliance tartan"…

Il pourrait changer d’avis en regardant cette ligne de vêtements traditionnels en tartan, *Inspirations* par Inga, à partir d’ "Aubigny Auld Alliance tartan"….

Même si vous n'êtes pas un membre du "clan", vous conviendrez que ces belles robes sont parfaites pour les soirées d’été, des Fêtes Franco-Écossaise…parfaites pour être montrées à l’exposition ” Au fil et à mesure”…

29/06/2012

PORTRAITS SANCERROIS, figures vigneronnes et rugbystiques.

Mis en ligne le 24 avril 2012...clôture demain samedi...

Le peintre Jean-Jacques Bonnet et le photographe Pierre Merat, dans une Maison des Sancerre archi-comble, on fait découvrir des œuvres de grande qualité. Congratulations…

les artistes.jpg

Les paroles de Tzevan Todorov et Frédéric-Charles Baitinger du carton sont d’une justesse. J’y ajoute cette citation d’Oscar Wilde "Pour connaître l'origine et la qualité d'un vin, il n'est pas nécessaire de boire le tonneau entier."  Passez à la Maison des Sancerre…

Jean-Jacques Bonnet claude.jpg

Chaque, vigneron, avec le même geste précis que lorsqu’ ils mettent en perce un fut, ont découvert les huiles.

martiner  le vin.jpg

à les spécialistes de la dégustation, qui obéit à un certain nombre de règles simples et se déroule en trois phases : la phase visuelle, la phase olfactive puis la phase gustative, ont " martiné "  peintures et photographies.

Je m’en tiendrai à la phase visuelle.

Une fois le vin versé, il convient de l'observer pour admirer sa limpidité, sa transparence, ou au contraire sa turbidité ou son opacité. On recueille ainsi les premières informations quant à la qualité du millésime (s'il a donné beaucoup ou peu de couleur), aux cépages employés ou au style de vinification. En penchant légèrement le verre, on regardera attentivement le ménisque qui se forme sur la partie extérieure du liquide, et on commentera éventuellement les dégradés de couleur, symbole d'un début d'évolution du vin, et indice d'une apogée probable…

Que du bonheur…cette phase visuelle à la Maison des Sancerre…

Jean-Jacques Cherrier.jpg

Je ne m’attendais pas à retrouver autant de vignerons sancerrois avec la cape noire et blanche…Pourquoi on dit rugby champagne alors que rugby sancerre ?…

Maintenant, c'est à vous !

Jean-Jacques Bonnet vigneron volant.jpg

L’exposition est ouverte jusqu’au 30 juin 2012, de 10 à 18h, 3, rue du Méridien à Sancerre.

Joe NEILL, sculpteur contemporain à la chènevière de La Gravière, près du château de Boucard à Le Noyer (Cher) les 30 juin et 1er juillet 2012

Mis en ligne le 19/6/2012

Joe NIELL, sculpteur contemporain, nous livrera sa vision personnelle du monde qui nous entoure dans la chènevière de La Gravière, près du château de Boucard à Le Noyer (Cher) les 30 juin et 1er juillet 2012  "Parfois, dans la réalité quotidienne, on peut être saisi par le sentiment étrange de se trouver dans un autre monde. Mon travail traite l'espace comme s'il était réel... mais c'est un monde qui s'appuie sur la charpente de la réalité pour voir l'espace autrement, un monde parallèle pour ainsi dire."

Expo Joé Neil.jpg

"Joe Neill est un constructeur...

Constat de banalité au premier regard. Mais ce n'est pas si simple ! et je m'étonne de constater combien simplet serait d'en rester à la simplicité d'une telle affirmation.

Joe Neill est un déconstructeur...

Découverte de complexité aux croisements de regards enchevêtrés. En réalité ce monde d'habitations inextricables m'invite pourtant à le pénétrer tout en m'en interdisant l'entrée. Ces objets dressés aux limites des lois de la pesanteur m'apparaissent étrangement "turbulentes" comme des échafaudages impossibles au service d'architectures qui jamais ne pourront être construites.

L'artiste semble vouloir dresser des pylônes qui se tordent "outside" avant même de porter, d'abriter, d'accompagner la moindre construction. Joe Neill m'apparaît alors comme un bâtisseur de piranesques prisons qui n'enfermeront que le regard à l'intérieur du labyrinthe d'armatures fragiles, la limite de l'effondrement. Etre dehors, c'est être à la fois en instance et en interdit d'être dedans. Ces objets s'offrent à moi comme des structures porteuses d'espaces démantelés. L'univers poétique de l'artiste, après la période magique de découverte et d'éblouissement, se transforme peu à peu en une troublante sensation d'oppression. Le voyage intérieur, d'obstacles en barrages franchis, peut me conduire jusqu'aux murs où s'accrochent de curieux bas-reliefs. Ici, l'organisation de la construction obéit à une composition centre... Pourtant "l'entropy"  du système caractérise le degré de désordre qui s'insinue dans une apparence d'ordre. Autour de portions de sphères concaves, une structure rayonnante se voit bousculée par le désordre débridé et irrationnel d'un enchevêtrement de petits bois. Le chevauchement des plans, doublé de l'ombre portée sur les murs, enserre comme une maille le creusement de la sphère. Celle-ci peut alors porter la trace de collages serpentins proliférant autour d'une autre sphère, minuscule et magique. Joe Neill, magicien dun univers cosmique, retourne le centre sur lui-même. Il le confond au cœur d'un monde illogique réglé par les lois qu'il réinvente sans cesse, afin d'en manipuler toutes les contradictions. Parallèlement à ce travail tridimensionnel, l'artiste dessine à la pointe aiguisée de crayons de couleur. Les éléments qu'il met en place sur le papier s'apparentent à une écriture. Celle-ci prend appui sur un point de focalisation paradoxalement limité à l'infiniment petit d'une plante. Là encore, je retrouve l'artiste écrivain du cosmos interprétant les basculements de l'univers par la mise en espace de plans translucides, en suspension dégradée sur le vide d'une grande page blanche. Déconstructeur, Joe Neill n'est pas architecte. Sculpteur, l'est-il vraiment lui qui cloisonne le vide. Peintre, rarement et c'est pour traverser l'espace de fulgurances de couleur. Dessinateur dès l'origine avant d'élaborer ses arachnéennes figures spatiales. Ecrivain sans doute, lui qui me raconte d'incroyables histoires de Babel, qui comme le mythe, resteront tours sans fin".

Bernard Point, directeur de la Galerie Municipale de Gennevilliers, Juillet 2000.

SACHA BARAZ, artiste peintre, invité au Château des Stuarts du 30 juin au 25 juillet 2012

Mis en ligne le 22/06/2012

Sacha Baraz (Présentation) est un artiste engagé  entièrement tourné vers l'Afrique.

(Ce que l’on ne ferait pas à Aubigny pour faire plaisir à Christine Taubira, ministre de la Justice) 

Sacha Baraz.jpg

Il commence à exposer en France vers 1991 et reçoit chez lui collectionneurs et amoureux de l'Afrique.

C’est un artiste engagé.  Le 10 mai comme désormais chaque année, la commémoration de l’esclavage est, en France, un moment fort du travail de mémoire. Ainsi le 10 mai 2007, Sacha Baraz,  a commémoré  à sa façon "l'abolition de l'esclavage" en ouvrant les portes de son atelier, 9, Villa Rose à Malakoff,  a une exposition d’arts plastiques célébrant l’Afrique et ses visages.

Aujourd’hui ce globe-trotter, se consacre uniquement à son art et a déjà été sollicité pour des expositions dans des lieux prestigieux tel Le carrousel du Louvre, L'UNESCO, l'Orangerie du Sénat...

Depuis maintenant un an, Sacha Baraz vit à Souesmes…suite de l’article du 19 juin 2012 de la Nouvelle République, Sacha Baraz, l'art et la matière … en cliquant sur ce lien...

C’est un artiste coté (5500 €  pour un format de 65x50cm à 56000 €  pour 195x130cm)  qui à partir du 30 juin, va accrocher aux cimaises au château des Stuart à Aubigny-sur-Nère, du 30 juin au 25 juillet 2012.