Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2012

PÔLE CULTUREL d’Aubigny sur Nère…nouvelle tête…

Le Berry Républicain, du 26 juin 2012, consacre une page à "la bio" de Remi Beguin.

Le nouveau responsable du Pôle Culturel municipal est en poste depuis le 1er février 2012. Il a une mission très large….

Pôle culturel Aubigny.jpg

Philippe Delouzillière pense que Remi Beguin va retrouver les parfums de l’Afrique en en côtoyant Sacha Baraz , le peintre invité au Château des Stuarts…

Autre évènement, le 6 juillet prochain marquera le 50ème anniversaire de la disparition du romancier William Faulkner...un ami d'Aubigny. Ecrivain majeur du XXe siècle, il eut une grande William Faulkner.jpginfluence sur les générations suivantes. A travers ses romans et ses nouvelles, les thèmes favoris de William Faulkner demeurent les traditions du Sud, la communauté, la terre, la famille, l'histoire et le passé, la race, l'ambition et l'amour.

L’influence de Faulkner sur les écrivains latino-américains, n’a pu échapper à Remi Beguin lors de son séjour à La Havane. On retrouve chez certains auteurs latino-américains le modèle littéraire de Faulkner par la multiplicité des voix narratives, l'utilisation sporadique du monologue intérieur et l'influence de la géographie ou du cadre de vie rural sur le déroulement du récit.

"The William Faulkner Society" et Oxford (Mississippi) se préparent au "William Faulkner Remembrance Day" (50th anniversary of Faulkner's death).

Qu’en sera-t-il de la Bibliothèque municipale d'Aubigny qu’anime Remi Beguin ?

17/06/2012

SCULPTURES BOIS, XVI/XVIIe, église Saint-Martin d’Aubigny…à voir…

Edité le 17 mai 2102

Pour compléter votre visite à l’exposition 2012 du "Vieil Aubigny", consacrée aux métiers du bois, vous pouvez visiter l’église Saint-Martin (free).

Eglise St-Martin scultures bois.jpg

A deux pas de la maison Rix (photo antérieure à  l’opération de réhabilitation de l’Ilot Sainte-Anne), l’église paroissiale montre un mobilier particulièrement intéressant  sculpté dans le bois: piéta, retable, statue Ecce homo, vierge à l’enfant, buffet des orgues de cœur, stalles, bâton de confrérie, etc….

éducation de la vierge.jpg

Autre symbole, dans l’église, de la forte activité des artisans du bois dans la cité, l’huile grand format offerte par la confrérie Sainte-Anne : l’éducation de Marie. On y voit Anne, la maman de Marie lui faisant la lecture sous le regard de Saint Joachim l'époux de Sainte Anne , père de Marie et grand-père de Jésus. Épouse de saint Joachim et mère de la Sainte Vierge.  Ils sont les protecteurs des grands parents (Joachim); des menuisiers, des tourneurs, des ébénistes, des fabricants de balais, des sculpteurs, des chiffonniers, des dentellières, des lavandières, des brodeuses, des couturières, des navigateurs, des mineurs, des fabricants de bas, de gants et de balais, des cardeurs et des bijoutiers (Anne)  

Grâce à une équipe (bénévole) d’animation, l’église St Martin d'Aubigny construite par les chanoines du chapitre de St Martin de Tours de Léré à partir de 1261 (prévôt: Eudes de Loris) et terminée par Robert Stuart (XVIème), le Maréchal de François Ier,  est comme  ouverte au public (entrée libre) tous les jours entre 14h30 et 18h30. Les samedis et dimanches de 10h30 à 12 h et 14h30 et 18h30 jusqu’au 25 novembre 2012. Les gardiens n’ignorent rien de l’édifice, de son architecture et de son mobilier. Ils sont capables de vous fournir tous les renseignements que vous souhaitez.

Si vous n’arrivez pas à vous décider à  visiter l’Eglise Saint-Martin, jetez un œil  sur ces pages 

04/06/2012

MARIA, la mère des Bodin's invitée par Victorine

Victorine (comme chaque année) a invité Maria la mère des Bodin's à laver son linge dans la cour de la maison Rix.

Maria Bodin.jpg

Maria utilise un cabasson, ce qui est inhabituel dans la cité des Stuarts. Mais il faut bien se préoccuper des conditions du travail. Bien que certains diront que la gonarthrose, maladie des religieuses et des carreleurs est une affection fréquente des lavandières…sacrées TMS…

Lavoir rue des Foulons Fûts.jpg

Les abiniennes, traditionnellement lavaient, debout dans un fût, comme nous le rappelle cette carte postale anciennes du lavoir du Pont Beaumont ou cette magnifique photo du lavoir du Pont des Foulons (1928) de Robert Brusseau (juste en aval de la propriété municipale)

Journée Patrimoine de pays 2012 bandeau.jpg

Opportunité les 16/17 juin  2012,  La "Journée du Patrimoine de Pays"  fête sa 15e édition !

Associations, collectivités, professionnels du tourisme, artisans ou particuliers… vous feront découvrir les richesses et la diversité de notre patrimoine local.

Le Petit Patrimoine est représenté par l'ensemble des monuments (par exemple les tours, cadrans solaire, gargouilles, fours à pain, moulins, cabanes, fontaines, lavoirs, puits, chapelles etc.) qui ne sont pas classés comme Monuments Historiques.

lavandières pont Beaumont.jpg

La ville d’Aubigny est propriétaire d’un de ces oubliés du patrimoine d’un lavoir, dans les Petits Prés, qui a conservé ses deux fûts en pierre. Va-t-elle rebondir sur la 15è Journée du Patrimoine de Pays pour montrer ce lieu qui rime avec culture ?

Relire ce post > cliquer ICI.

03/06/2012

GARDEN, city of Stuarts open today, Sunday…

Open to Day.jpg

L’adresse cliquer ICI

Open to Day 2.jpg

Open to Day 3.jpg

Open to Day 4.jpg

Open to Day 5.jpg 

RV AU JARDIN CHEZ ODILE. Aubigny 2/3 juin 2012, au Buisson de la Gariole…Odile Contet en récidive.

Edité le 29 mai 2012

Samedi 2 juin (14/20H) et dimanche 3 juin (10/19H) Odile Contet nous invite, comme en 2011, à son Jardin Le Buisson de la Gariole (130, avenue du Général Leclerc à Aubigny)

RV affiche Chez Odile.jpg

Cette année, Rendez-vous aux jardins, sera placé sous le thème Le Jardin et ses Images. De tous temps, les artistes ont laissé de nombreuses représentations de jardins (peinture, dessins, gravure, photographies, vidéos, etc). Ces représentations apportent des informations essentielles à la connaissance des jardins et traduisent le regard porté par une époque sur ces créations.

Odile Contet a invité vous et

  Bruno Beillard , sculptures fer

  • Catherine et Bernard Desjeux ,journalistes/photographes/écrivains

  Pascale Gourdou , raku

  Evelyne Labory, aquarelles

  • Viola et Alfresd Hering , poterie Redan

  Francia Thauvin , rosiériste

  Anne Savurat Les serres de l’Erable

  Gérald Soligny, photographe naturaliste

Cliquer sur les liens en surbrillance

02/06/2012

RENDEZ-vous aux jardins….

RV dans ma cuidine.jpg

Dans ma cuisine….

ACCROCHER aux cimaises d’un Palais Végétal, c’est pas mal non plus…Gérald?

cimaises 1.jpg

cimaises 4.jpg

cimaises 2.jpg

cimaises 3.jpg 

Pour en voir plus, cliquer ICI....

31/05/2012

VIEIL AUBIGNY thème 2012 de l’exposition : les métiers du bois…

Vous avez visité l'exposition du "Vieil Aubigny" 2012 ?

 

Chiffre R.jpg

Vous savez-où cette sculpture du chiffre d’un seigneur écossais de trouve ?

Un petit indice, c’est sur cette porte du XVIème siècle…Regardez ICI…

Laissez en commentaire le nom de ce serviteur du Roy…

Cliquer sur les liens de surbrillance

28/05/2012

PHOTOGRAPHIES, Jean-Michel Pouzet expose ses oeuvres "Impressions symboliques" au Château des Stuarts à Aubigny sur Nère (18) du 1er au 24 juin 2012...

Né en 1953 dans le Sud-Vendée Jean-Michel Pouzet vit à Nantes. Il cumulait le poste de formateur en économie avec celui de correspondant de presse pour " le Courrier de l'Ouest " et " Vendée Matin " .

Il vient de participer au printemps de la photographie 2012, organisé par l’OTSI de Romorantin , avec 14 autres collègues, dans 11 lieux differents du 24 mars au 1er avril 2012.

Comme dab, le service communication institutionel du Château n’a pas publié de bio ou de racconté quoi que ce soit sur l’artiste.

Pour vous le présenter, je vais utiliser un papier de Ouest-France  publié le 15/08/2010 concernant son exposition de Belle-Isle-en-Terre « Quand le tracteur devient psychédélique »…Un article que  Remy Beurion,  un  Fous du Vierzon aurait pu rédiger….

Tracteur 1.jpg

Au paradis d’un tracteur

(Illustration de l’article Ouest-France  et du site de J-M Pouzet)

"…Il se décrit comme faisant partie de l’école minimaliste avec tout de même un supplément d’âme. Les couleurs sont gaies, la lumière vive et les objets cotidiens s’offrent aux visiteurs sous un jour nouveau. « Les objets ou les formes du quotidien sont les acteurs vivants de mes photos » explique le photographe. Comme ce vieux tracteur qui a de quoi surprendre ! Il a un côté superman avec son fond bleu, sa tache rouge et ses flammèches jaunes…Même la rouille est belle"

 

L’exposition "Impressions symboliques" présente six séries, dominées par de grands formats (75X100), des histoires comme celle de "la Dame Tatouée", de " La croqueuse de jaune" ou d’"une visite au Paradis des tracteurs".C’est une représentation artistique originale, qui tranche avec la photographie traditionnelle ; elle explore une abstraction sans provocation, très colorée, un symbolisme souriant sur la morale, le social ou la sensualité…

23/05/2012

"FAKE YOU expo"…La Part des Faux…

Bon plan pour le Service Culturel Municipal, qui doit assumer ses slogans "La culture voit grand à Aubigny".

La part des faux Lille.jpg

Au lieu de nous montrer des expositions confidentielles, il pourrait accrocher aux cimaises du Château les œuvres de  FAKE YOU expo : la part des faux, voyage dans l'histoire de l'art entre pastiches, copies et détournements de tableaux célèbres. On en rêve à Aubigny...

Il suffirait de demander à Martine, de reprendre l’expo présentée à Lille (une capitale culturelle en Europe), sur le thème des faux tableaux, des hommages à des peintres et autres copies bizarres.Exposition intitulée "La Part des Faux"…

 

21/05/2012

"VIEIL AUBIGNY", en 2007, l’expo déménage dans un écrin, 2012 on honore les métiers du bois en oubliant ceux qui…

Après avoir refait ses façades, la Maison RIX au printemps 2007 était en grands travaux de réhabilition et d’agencement intérieur.

travaux maison rix.jpg

Les demoiselles  Rix, filles d’un ancien capitaine des pompiers d’Aubigny, décédé pendant la Grande Guerre, ont légué cette maison et celle qui héberge aujourd’hui le Secours Catholique à l’école Sainte Solange.

Maison_RIX.jpg

La Maison qui fait l’angle de la rue Pousse Panier et celle de L’église pour loger les institutrices de l'école privée et l’autre pour accueillir la cantine de  cette école.

Ces locaux devinrent ainsi la propriété d’une SCI « l’AFRB » Association pour la Formation Religieuse en Berry.

locaux.jpg

Pour réaliser les travaux d’élargissement de la Rue des Dames,  la maison RIX  devint propriété municipale. Cela permis à l’Ecole Sainte Solange d’installer le chauffage central et de réaliser les travaux de sécurité nécessaires  pour être éligible à la signature  d'un contrat simple d’association avec l’Etat : d’être pérennisée.

Ce sont les maîtres ouvriers  des  Services Techniques Municipaux qui ont  réalisé ces travaux. Ils ont de renouvelé leur performance du Musée Marguerite Audoux : les albiniens peuvent à nouveau très fiers de cette réalisation.

caf_conc.jpg

L’équipe de Josette Doget, motivée par la mise à disposition de nouveaux locaux, n’avait pas raté son  17ème  rendez-vous avec les albiniens et les touristes.

Devenu un élément incontournable de la saison touristique, l’exposition du Vieil Aubigny prenait, avec ces nouveaux locaux,  une nouvelle dimension. Le thème 2007 : caf'conc n’a pas été étrangé à ce nouveau dynamisme.

2012, la performance des  des ouvriers du bois qui ont restauré la façade ou réhabilité l’intérieur est bien oubliée…pas une photo…pas un petit mot...5 ans c'est loin... Pourtant c’est le grand thème choisi pour l’année.

16/05/2012

LES APOTHICAIRES ET PHARMACIENS DE LA MARINE : le service de santé des armées sera également représenté à la journée des métiers de la défense et la santé

Commentaire, posté par Pôle Emploi sur cet article Journée des métiers défense et  sécurite :"A noter: Le service de santé des armées sera également représenté".

Vous rêvez de nouveaux horizons ?

Pharmacien chimiste Chef.jpg

Les premières expéditions maritimes lointaines comme celle de Jacques Cartier qui débarque au Canada en 1535 emmènent un apothicaire à leur bord.

Au début du XVIII siècle, les disciplines de chirurgien et d’apothicaire sont souvent exercées par la même personne à bord des navires. Par manque de vocation, surtout pendant les épidémies, il faut avoir recours dans la Marine pour les chirurgiens et les apothicaires à "la levée" variante de la mobilisation.

Les maladies font plus de perte que les combats eux-mêmes ce qui explique le peu d’empressement d’aller servir dans la Royale. Les matelots déjà dénutris, en convalescence ou malades retournent à la mer ce qui accroît la mortalité.

A un noyau de praticiens " entretenus" s’agglomère une foule de chirurgiens et d’apothicaires peu considérés. Les apothicaires étaient chargés d’assurer l’approvisionnement en substances et préparations médicamenteuses destinées à soigner les affections "du bord" : la dysenterie, le typhus, les fièvres, la syphilis et le scorbut. Ils contribuaient à l’amélioration de l’alimentation, à la conservation des aliments et participaient à la "désinsectisation, dératisation".

A terre, les hôpitaux maritimes de Toulon et Rochefort dont les deux premiers datent de 1674 (Brest 1684) sont prévus pour accueillir 200 puis 400 malades sous la dépendance de l’intendance, des apothicaires y sont présents.

Le règlement royal du 10 juin 1683, signé par Louis XIV, instaure un service des apothicaire dans les hôpitaux de la Marine (Rochefort, Toulon, Brest) afin d'assurer les préparations pharmaceutiques. Des jardins botaniques sont aménagés au sein de ces hôpitaux qui servent à la fois à la production locale et à l'accueil des plantes exotiques apportées par les pharmaciens de la Marine naviguant.

L’ordonnance de 1689 renforce le rôle et les fonctions des médecins, chirurgiens et apothicaires. La législation des coffres de mer est mise en place pour réglementer leur utilisation. Il y a obligation de visite par l'apothicaire ou le chirurgien major avant et à l'arrivée avec certificat descriptif. Il y a aussi obligation de tenir un registre sur le nom des malades à bord, le type de maladie, les remèdes employés. Le coffre contenait des drogues et des instruments de chirurgie

Pour la marine royale, le règlement de Choiseul de 1765 décide une augmentation sensible des officiers de santé : pour un vaisseau de 100 canons et 1800 hommes à côté d’un chirurgien major, d’un second chirurgien et de quatre aides est prévu un apothicaire.

Le corps des apothicaires de la Marine est créé en 1767. L’hôpital de Rochefort en 1789 comprendra 12 apothicaires, 12 chirurgiens, 12 sœurs et 21 galériens-infirmiers...

A la fin de l’Ancien régime, le service de Santé de la Marine comprend notamment à côté de 114 chirurgiens, 85 apothicaires à la mer qui bénéficient d’une retraite et d’une pension en cas de décès. Lors des expéditions à travers le monde, les pharmaciens sont souvent les scientifiques du bord car ils collectent et font l’inventaire de la flore, de la faune et des minéraux que les nouveaux territoires pouvaient fournir. Les végétaux exotiques prélevés, amenés par bateau dans des serres de fortune, sont cultivés dans les jardins botaniques des hôpitaux de la Marine créés et surveillés par les pharmaciens qui produisent également des plantes médicinales.

Au XIX siècle la chimie et l’analyse se développent et les pharmaciens de la Marine deviennent des experts chimistes auprès du commissariat et des constructions navales. Ils analysent les produits les plus divers : alimentation, cuir, textiles, huiles, peintures, combustibles divers, lubrifiants et gaz toxiques. En 1919, leur engagement est conditionné par la possession de trois certificats des sciences dont deux de chimie et ils deviennent pharmaciens chimistes de la Marine.

Cette relative autonomie se terminera par le 9 juillet 1965 par la création d’un corps unique de pharmacien chimiste des armées associant les praticiens des armées de terre de l'air et de la marine. Le terme de chimiste provenant des compétences des pharmaciens de la Marine dans ce domaine.

Deux pharmaciens de Marine sont l’archétype de tous ceux, souvent botanistes, qui partirent vers des terres lointaine et en revinrent avec des plantes, graines, croquis, animaux, observations des plus diverses qui enrichirent le patrimoine scientifique mondial.

  • Charles Gaudichaud-Beaupré (1789-1854).

Pharmacien de la marine et botaniste, il fait partie de l’état-major scientifique de la corvette Uranie qui quitte Toulon en 1817 pour un tour du monde.

Il rentre au Havre en 1820 et rapporte, malgré le naufrage du bateau, 3000 espèces de plantes dont 500 manquaient au Muséum et 200 étaient inconnues. Il remplace à l’Académie des sciences son maître, Laurent de Jussieu.

  • René-Primevère Lesson (1794-1849).

Il est emmené par le commandant Duperrey en compagnie de Dumont d’Urville sur la Coquille (1822-1825) pour faire un tour du monde scientifique en sens inverse de l’Uranie. Avec Dumont d’Urville il rapporte près de 30000 espèces botaniques dont 400 nouvelles, 110 espèces d’insectes, 300 poissons etc. Cuvier rend hommage à cette expédition de trois années particulièrement riche en découvertes.

Dans la cité des Stars nous avons... Guy-Pierre-Lucien-Augustin Courcou, pharmacien-chimiste (ER) de la Royale

nageur marine nationale.jpg

Un bon exemple de leur utilité...L'association d'officiers de marine, de plongeurs, d'ingénieurs, de médecins et pharmaciens chimistes se révèle extrêmement fructueuse et permet d'acquérir une meilleure connaissance des effets toxiques des gaz employés en plongée. Elle permettra, entre autres, la mise au point de tables de décompression et de protocoles de traitements d'accidents de plongée réellement efficaces.

A lire Les Pharmaciens-Chimistes de la Marine Un périple de cinq siècles ...cliquez ICI

14/05/2012

DIALOGUES DES CORPS PERFORMANCE Xavier Bolot avec Camille et Georges - Galerie Martine Charpin - Le Bistro, samedi 2 Juin à 19h, place du Connétable à Sancerre

Communiqué de presse :

"Le travail entrepris ici par Xavier Bolot, Camille et Georges vous invite à connaître la vie d’un atelier, dans l’intimité de sa recherche.

Sous un aspect chorégraphique, mouvements, spontanéité du geste et fascination du vivant seront convoqués.

Cette performance met en relief la complexité de capter le réel, le geste juste et le langage corporel.

Dialogue des corps.jpg

Le rituel de la création y est donc présenté, viscéral et spirituel, proposant une confrontation d’échanges intenses dans un monde du silence.

Le contrepoint entre corps dessinés et corps actifs tente de révéler cette inépuisable question : Qu’est-ce que percevoir l’autre ?

Depuis dix ans l’Atelier de Dessin s’est attelé à une tâche : représenter le vivant.

Où mettre le trait pour traduire la profondeur de l’espace, de façon simple en utilisant nos propriétés physiologiques ? Ce travail est expliqué aujourd’hui dans Dessiner en Perspective Réelle publié chez l’Harmattan, 26€.

Quel trait utiliser pour traduire les caractéristiques biologiques du vivant ? Un trait multiple et ouvert est décrit La Lumière Neutre., publié chez L’Harmattan, 29,50€.

Quel signifiant choisir pour traduire le vivant ? En appliquant ce que nous savons aujourd’hui en sciences de la vie et en neurosciences, à paraître dans Que voyez dans l’action ? A paraître, Copies du manuscrit à paraître, 30€.

Xavier Bolot dédicacera ses ouvrages au prix auteur de 25€."

LES GRANDS NAVIGATEURS, comment ils ont inspirés les décors des colombages des maisons d’Aubigny

Le principal thème du"Vieil Aubigny" 2012 est les métiers du Bois. Une des illustrations qui aurait pu être mise à profit : les sculptures des maisons d’Aubigny, un musée dans la rue, reconstruites au début du XVIe• siècle. Inspirées au bord de la Nère…par la Mer…

des dauphins.jpg

Le 29 mai 1453, après cinquante-quatre jours de siège, le sultan ottoman Mehmet II Animal fabuleux Maison du Bailly ("le Conquérant") s'empare de la "Grande Ville". La chute de Constantinople (Byzance) marque la fin du Moyen-Âge.

1453 est aussi la fin de la Guerre de Cent Ans. Le 17 juillet 1453 : "L'armée française de Charles VII remporte une victoire décisive sur les Anglais dans le village girondin de Castillon.

La prise de Constantinople constitue le point de départ d'une nouvelle ère.

Les soies importées de Chine et du Japon ainsi que les épices importées d'Inde sont très appréciées et consommées en grande quantité par ceux qui ont de l'argent (l'aristocratie et la bourgeoisie). Mais la soie et les épices arrivent d'Orient par l'intermédiaire des Arabes et des Vénitiens et s'achètent en Europe jusqu'à 50 fois le prix de départ. Les Européens veulent donc trouver une voie directe de la côte Atlantique aux Indes.

Ce sera l’époque des grands navigateurs.

des crocodiles.jpg

Les gens s'imaginent que le monde est une grande carte plate autour de la mer Méditerranée. Les bords de cette carte, au nord, au sud, à l'est et à l'ouest sont envahis par l'Océan qui s'étend jusqu'aux murs qui clôturent l'Univers et supportent le ciel et ses étoiles (comme un plafond plat au-dessus de leur tête)

Grâce à la mise au point de la boussole et de l'astrolabe, ils peuvent se repérer dans des eaux inconnues, loin des rivages. Grâce à la mise au point du gouvernail d'étambot, la navigation devient plus sûre et plus efficace. Enfin, la caravelle, voilier à trois mâts, léger et haut va permettre aux navigateurs d'affronter en toute sécurité les grandes vagues de l'océan.

    • Christophe Colomb financé par l'Espagne, décide de rejoindre par l'ouest les Indes qu'il imagine toutes proches. Il arrive en 1492 sur un nouveau continent : l'Amérique centrale.

    • Vasco de Gama fait le tour de l'Afrique jusqu'aux Indes de juillet 1497 à mai 1498.

    • En 1500, le Portugais Cabral, en cherchant une nouvelle voie, avec des vents meilleurs pour se rendre en Afrique, découvre le Brésil.

    • Jacques Cartier,  financé par la France, cherche la voie des Indes par le nord-ouest et découvre le Canada en 1534.

    • En partant vers l'ouest, Magellan, payé par l'Espagne fera le premier tour du monde de 1519 à 1522.

des poissons volants.jpg

Ce sont ceux grands navigateurs qui ont réussis et qui sont passé à la postérité. Vous pouvez imaginer le nombre de caravelle qu’il fallut construire.

Tous les charpentiers du royaume étaient réquisitionnés quelques années dans les arsenaux.

Le 11 juillet 1512, jour de la Sainte Elizabeth, un incendie accidentel parti du four banal (route d'Argent) ruine Aubigny.

Pour relever sa ville, Robert Stuart, offre ses forêts aux albiniens.

Aubigny devient un gigantesque chantier qui durera le temps d’une génération, entre 1513 et 1543 environ.

Seule la maison dite de François 1erest datée : 1519. La présence de lacs d’amours entrelaçant les initiales de Robert et de sa seconde épouse Jacqueline indique que la maison du Bailly n’a été achevée après leur mariage en 1423...

Les maisons ont été reconstruites par des charpentiers de marine, libéré de leurs obligations dans les arsenaux.

des animaux fabuleux.jpg

Aubigny est à 385 km de La Rochelle où John Stuart de Darnley atterri en France.

Sur les décors des colombages nous voyons des animaux fabuleux, des dauphins qui ressemblent aux figures de proue: ces sculptures (le Musée national de la Marine en présente une belle collection) placées à l'avant des caravelles, censées porter chance aux marins. On trouve aussi des cordages, des poissons volants ou des crocodiles... Illustrations inspirées des aventures racontées et décrites, à nos charpentiers et sculpteurs terriens, par les marins dans les cabarets des ports.

Pour compléter, le comité scientifique du Vieil Aubigny, 600e anniversaire de la naissance de Sainte Jeanne d'Arc oblige, aurait pu aussi signaler porte à son effigie de Jeanne, sculptée après l’incendie de 1512... voir ICI

Pour vous aider à  visiter Aubigny, œuvre de charpenterie, utilisez cet auto-guide.

JOURNEE DES METIERS DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE, Aubigny, mercredi 16 mai 2012, 10/16h, Parking du Pré qui Danse

Le mercredi 16 mai 2012, la Maison de l'Emploi, avec le soutien de la commune d'Aubigny-sur-Nère, organise une journée de promotion des métiers de la Défense et de la Sécurité. Venez découvrir les filières qui recrutent. Vous pourrez ainsi échanger et rencontrer des professionnels qui vous expliquerons leurs métiers et les circuits de recrutements.

défence sécurité au Oré qui danse.jpg

Les Services Pénitentiaires, les Douanes, l'armée de Terre, l'armée de l'Air, la Marine Nationale, les Pompiers, la Police Nationale et la Gendarmerie Nationale seront présents de 10h à 16h sur le parking du pré qui danse à Aubigny-sur-Nère.

Un véhicule blindé et une cabine d’avion seront spécialement exposés pour l’occasion !

Pour tous renseignements, contactez la Maison de l'Emploi au 02.48.81.50.41