Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/07/2012

"À LA SAINTE-MADELEINE, il pleut souvent, Car elle vit son maître en pleurant." Parfois la grenouille se plante, demain on fera à Jârs, une exception à la règle...Aucune excuse de ne pas participer!

22 juillet, Sainte-Madeleine. La référence à Marie Madeleine est explicite : celle-ci pleura longuement aux pieds du Christ quand elle le rencontra pour la première fois. L’expression "pleurer comme une madeleine" a d’ailleurs la même origine. L’évidence de la référence permet de comprendre à quel point l’image des Saints peut influer dans la construction d’un dicton. D’ailleurs, la plupart des dictons de la Sainte-Madeleine évoquent la pluie, sans que la référence aux larmes de Marie Madeleine soit explicite.

jars interdictions.jpg

Quelques dictons liés au 22 juillet, Sainte Marie Madeleine

A la Madeleine, faucille à l’aveine.

A la Madeleine, les noix sont pleines.

A la sainte Madeleine, il pleut souvent, car elle vit son maître en pleurant.

A la sainte Madeleine, l’amande est pleine, le raisin change, la figue mûre, le blé dedans.

A la sainte Madeleine, la noix est pleine, la noisette bonne à manger, le raisin formé, le blé au grenier, la paille au pailler.

A la sainte Madeleine, on commence à revoir les bécassines.

A la sainte Madeleine, on rentre le blé, on coupe l’aveine.

De Madeleine à la mi-août, l’épi mûrit la nuit comme le jour.

Qui bat à la sainte Madeleine, bat sans peine, qui bat en août, bat craint-tout.

Qui foule le blé avant la Madeleine, foule sans peine.

Sainte Madeleine, pluie amène, si la pluie ne dure longtemps, elle remplit le grenier de froment.

Si, à la sainte Madeleine, soufflent les vents, ils emportent les figues avec les dents.

S’il pleut à la sainte Madeleine, cela ne fera pas de peine.

S’il pleut à la sainte Madeleine, il pleut pendant six semaines.

S’il pleut à la sainte Madeleine, on voit pourrir noix et châtaignes.

S’il pleut pour la Madeleine, il faut six semaines pour calmer sa peine.

prévisions météo Jars madeleine.jpg

Parfois, à la Sainte Madeleine la grenouille se plante, demain (en plus on sera le 21 juillet) on fera,  à Jârs, une exception à la règle…Regardez les prévisions de Météo-Centre

17/07/2012

TOURISME littéraire à Berrycyclette…le 19 juillet 2012, 101 ans après d’Alain-Fournier? Ne rêvez pas…

Berrycyclettes Alain-Fournier.jpgDe pseudos promoteurs  du tourisme local se gargarisent de quelques mots d’Alain-Fournier  pour  identifier le Berry "celui qu'on ne voit qu'en écartant les branches".

Voici la phrase complète : "Je suis revenu dans mon pays, celui qu'on ne voit qu'en écartant les branches. Il pleuvait. Jamais je ne l'avais vu aussi frais, aussi caché." (lettre du 17 août 1907).

De tourisme littéraire, ils n’en ont rien à faire…

Pensez-vous que pour promouvoir le nouveau produit lancé par le CG18 on va rebondir sur le circuit qu’il a ouvert en Sologne…il y a 101ans ?

Allez sur le site des berryclyclettes (que l’on trouve à Sainte-Montaine et Aubigny), pas de traces  de ce parcours...

Allez sur le site du "Pays de la Randonnée"…rien non plus...

berrycyclettes station.jpgEt pourtant, Le Grand Meaulnes est un livre particulièrement prisé des Français, qui, même lorsqu'ils ne l'ont pas lu, le connaissent au moins de nom. ... Le nombre des lecteurs d'Alain-Fournier d'autant plus grand que son roman a donné lieu à plusieurs films.

Le Grand Meaulnes d’Alain-Fournier, est l’un des best-sellers de notre littérature.

Le saviez-vous?

Le livre de poche le plus vendu à ce jour (2008) : "Le Grand Meaulnes", d'Alain Fournier (5 000 000 d'exemplaires) Il est dans le Top Ten des livres, tous confondus, lus par les français.

Une notoriété qui devrait (sic) nourrir le tourisme littéraire.

Mardi 19 juillet 1911, d'Alain-Fournier postait trois cartes postales de l’Église de Sainte Montaine, et postait une longue lettre à son amie Marguerite Audoux.

L'Association des Amis de Jacques Rivière et d'Alain-Fournier (AJRAF), la dynamique Office de Tourisme Sauldre Sologne, le conservateur du Musée Marguerite Audoux d’Aubigny, les Municipalités de la Chapelle d’Angillon et de Sainte-Montaine ou le Centre de Vacances Azuréva Sainte Montaine n’ont pas saisi cet événement pour rebondir…

Mais petite contribution, je vous propose de refaire le beau voyage d'Alain-Fournier, avec les cartes postales de l’époque (*)...de sa maison natale à Berrué…

 J'ai fait ce beau voyage 1.jpg

J'ai fait ce beau voyage 2.jpg

J'ai fait ce beau voyage 3.jpg

J'ai fait ce beau voyage 4.jpg

J'ai fait ce beau voyage 5.jpg

J'ai fait ce beau voyage 6.jpg

J'ai fait ce beau voyage 7.jpg

J'ai fait ce beau voyage 8.jpg

J'ai fait ce beau voyage 10.jpg

J'ai fait ce beau voyage 11.jpg

J'ai fait ce beau voyage 12.jpg

(*) De quoi faire, facilement, une petite expo soit à l’Office de Tourisme Sauldre Sologne, où au Musée Marguerite Audoux au Château des Stuarts. Un facsimilé de cette lettre y est présenté dans l’exposition. Lettre reproduite avec une carte dans le fascicule édité par Musée Marguerite Audoux, en vente sur place.

16/07/2012

Ce n'est Qu'un Au revoir Ne T'en Fais Pas Je Te retrouverai…

Faut-il nous quitter sans espoir,

Sans espoir de retour,

Faut-il nous quitter sans espoir

De nous revoir un jour ma belle

Que faites vous le.jpg

Ce n'est qu'un au-revoir

Oui, nous nous reverrons, ma belle

Dès samedi à...

 

14/07/2012

MUSEE DE LA SORCELLERIE "Après-midis Sorciers" à Concressault jeudis 19 et 26 avril 2012

Edité le 18 avril 2012

 

En famille ou entre amis, veux-tu découvrir au musée, le monde secret de la Sorcellerie?

Bidoullion.jpg

Devenir apprenti à l'école de Bidouillon?

Pétruste.jpg

Connaître les secrets du jardin de Pétrusque?

Prends papi ou mamie, papa ou maman par la main et viens nous rejoindre!

  Musée: de la préhistoire au XIXè siècle, le monde envoûtant de la sorcellerie est expliqué par une sorcière

  Ecole: Alphabet secret, magie, formules, chanson... Bidouillon partage ses trésors

  Jardin: pour composer une véritable potion de sorcière, Pétrusque vous dit tout des vertus naturelles des plantes...

Horaires:

Début de l'après-midi 14h00, durée environ 3h00

Sur réservation, minimum 2 jours avant la visite

Musée de La Sorcellerie, Concressault  02.48.73.86.11

Tarifs: 14,00€ par enfant ou par adulte

sorcière chat.jpg

La sorcière Brigitte, nous dit que des "Après-midis Sorciers" sont programmés tous les jeudis de juillet et août et pour les vacances d’Halloween les 1er et 4 novembre 2012.

Halloween, voici ce que dit le chat de la Sorcière Brigitte, c'est  un secret à ne pas garder...

10/07/2012

LES TONNERRES DE BREST 2012, François et Valérie à la fête maritime internationale. Le grand rassemblement de la voile classique et des gens de mer… On annonce ces pirates à Jârs…

C’est comme chez Ruquier…Ils ne viendront pas dimanche soir  aux ripailles des Fêtes Franco-Écossaises…Après être passés à Cherbourg chez le ministre Bernard- Cazeneuve refaire leur stock de parapluie,  se sont de grands consommateurs...ils honoreront le grand rassemblement de la voile classique et des gens de mer....

Les Tonnerres de Brest.jpg

Ils ont préféré répondre à l’invitation de  Danielle Auroi Danielle Auroi pour "les tonnerres de Brest 2012". Le grand rassemblement de la voile classique et des gens de mer.

Ensuite...On annonce ces fans du capitaine Haddock à Jârs…ces pirates à Jârs...

09/07/2012

"MILLE SABORDS", "bougre de phénomène de moule à gaufres de tonnerre de Jârs", les pirates accostent le 21, pour la Foire de la Madeleine…

Foire de la madeleine 2012.jpg

LA BORNE, 14 juillet

La Borne 14 juillet.jpg

Pour en savoir +, cliquer sur ce lien...

07/07/2012

PELERIN, "Culturel ou spirituel, quel avenir pour nos églises ?"

Grâce à "la Nuit des églises", les pierres parlent de leur histoire et de leur âme…mais aussi avec des ballades patrimoine, des hauts lieux de la «vraie» vie du Pays-Fort,comme aujourd'hui à Subligny.

PELERIN églises.jpg

"Culturel ou spirituel, quel avenir pour nos églises ?",  un dossier de 5 pages à lire dans Pèlerin n°6762 du 5 juillet 2012. Aujourd'hui, paroisses et municipalités cherchent de nouvelles solutions pour faire vivre les églises. Pas toujours facile avec la baisse de la pratique religieuse et le mauvais état de certains bâtiments... Enquête à l'occasion de la 2e édition de "la Nuit des églises", le 7 juillet.

Pas de Nuit des églises cette année au Pays Sancerre-Sologne, ce n’est pas une excuse pour les membres du bureau syndical du Pays de lire ce dossier…Aujourd’hui au menu nous avons une ballade patrimoine à Subligny. Dans les pas de Saint-Romble l’évangélisateur du Sancerrois et du Pays-Fort…Pas la peine de chercher dans les patrimoines "sélectionnés" du Pays.

Pour préparer votre visite à l’un des hauts lieux de la "vraie" vie du Pays-Fort, allez plutôt feuilleter  la  "base mistral" du Ministère de la Culture (entrez dans la fenêtre localisation > Subligny, ensuite cliquer sur rechercher).

Au lieu de rêver à de fumeux projets touristiques qui auront l’avenir des circuits équestres ou des lavoirs…Cherchez les cartes sur ce lien!...…On fera mieux de s’inspirer de ce projet développement rural Eglises ouvertes, surprenantes campagnes "Eglises ouvertes, surprenantes campagnes.(*)

Je ne vais pas rêver de retrouver en ligne le circuit des églises édité les 20 et 21 septembre 2003, pour les Journées Européenne du Patrimoine…mais le minimum serait d’indiquer, jours et horaires, les églises du Pays qui sont ouvertes aux visites

(*) un dossier que nos professionnels du tourisme, pour arrêter de se faire tailler des croupières, peuvent mettre sans leur sabretache...cliquer sur ce lien

Cliquer sur les liens en surbrillance.

BLANCAFORT se visite le 20 juillet et le 10 août 2012...RV à 9h45...

Blancafort visite guidée été 2012.jpg

CONCERT musique ukrainienne, Eglise St-Martin de Sury-ès-Bois, 26 juillet 2012 - 20h

Concert Sury 26 juillet.jpg

06/07/2012

"ADDICT’ART fait sa fête au village" Place Du Village de Blancafort à partir de 15h, samedi 7 juillet

Blancafort fête au village.jpg

Pour tout savoir, cliquer sur ce lien...

RECITAL DE PIANO, Beatrice Rana, samedi 07 juillet à 20h 30, grange du château de Boucard

Cette toute jeune pianiste de 19 ans, honorée d'un premier prix au prestigieux concours international de Montréal, en 2011, nous apporte les couleurs et l'énergie de son Italie natale.

Boucard 7 juillet 2012.jpg

Avant de figurer à l'affiche du festival de La Roque d'Anthéron, elle fait escale à Boucard pour offrir Clementi, Scriabine et Chopin.

02/07/2012

NOCE D’ÉTAIN tristes…exit l’Agence de Développement économique du Cher (ADC)

Le Conseil général avait  souhaité en 2002,  la création d’une agence de développement qui a succédé à un comité d’expansion.

L'ADC œuvrait pour dynamiser le tissu économique local : prospection d'entreprises, promotion du Cher, appui et conseils aux entreprises, aux créateurs d'entreprises et aux collectivités, développement de l'attractivité du territoire. L'ADC était le guichet facilitateur pour toutes les démarches d'implantation.

J’écris au passé, car le CG 18 a décidé de fusionner l’Agence de Développement économique du Cher (ADC) avec l’Agence de Développement Touristique du Cher (ADT).

triste noces d'étain ADC.jpg

Si on en croit les croissants chauds du Berry Dimanche d’hier la  bataille de succession dans la famille PS du président Alain Rafesthain est engagée.

Il ferait bien de faire rapidement son testament politique.

L'Artisanat, première entreprise de France,  voit l’emploi salarié en recul de 950 postes en Région Centre. L'Eure-et-Loir et le Loiret terminent avec un solde positif. Le Cher subit les pertes les plus lourdes (– 660), suivi de l'Indre (–370) et l'Indre-et-Loire (–180).

Ce n’est pas mieux dans les autres secteurs d’activité.

Le CG 18 avait déjà, si on en croit les croissants chauds, réduit la voilure de  l’Agence de Développement économique du Cher (ADC). L’équipe d’une dizaine de personnes est mobilisée pour ces actions (site du CG18) s’était réduite  à trois personnes...

Ce n’est certainement pas le moment de baisser la garde.

Je vie au Nord du Cher, très très loin de la Pyramide (Route de Guerry à Bourges), voyez comment comment l'ADT nous traitait…on ne va pas pleurer sur son sort !

Mais si on regarde comment les sous-traitants du CG 18 pour le "Développement Touristique" (sic) considèrent "les Gens du Nord il y a de quoi s’inquiéter.

30/06/2012

CONCOURS d'équitation de travail, Menetou Râtel, 8 juillet 2012

Concours Menetou 2012.jpg

29/06/2012

Joe NEILL, sculpteur contemporain à la chènevière de La Gravière, près du château de Boucard à Le Noyer (Cher) les 30 juin et 1er juillet 2012

Mis en ligne le 19/6/2012

Joe NIELL, sculpteur contemporain, nous livrera sa vision personnelle du monde qui nous entoure dans la chènevière de La Gravière, près du château de Boucard à Le Noyer (Cher) les 30 juin et 1er juillet 2012  "Parfois, dans la réalité quotidienne, on peut être saisi par le sentiment étrange de se trouver dans un autre monde. Mon travail traite l'espace comme s'il était réel... mais c'est un monde qui s'appuie sur la charpente de la réalité pour voir l'espace autrement, un monde parallèle pour ainsi dire."

Expo Joé Neil.jpg

"Joe Neill est un constructeur...

Constat de banalité au premier regard. Mais ce n'est pas si simple ! et je m'étonne de constater combien simplet serait d'en rester à la simplicité d'une telle affirmation.

Joe Neill est un déconstructeur...

Découverte de complexité aux croisements de regards enchevêtrés. En réalité ce monde d'habitations inextricables m'invite pourtant à le pénétrer tout en m'en interdisant l'entrée. Ces objets dressés aux limites des lois de la pesanteur m'apparaissent étrangement "turbulentes" comme des échafaudages impossibles au service d'architectures qui jamais ne pourront être construites.

L'artiste semble vouloir dresser des pylônes qui se tordent "outside" avant même de porter, d'abriter, d'accompagner la moindre construction. Joe Neill m'apparaît alors comme un bâtisseur de piranesques prisons qui n'enfermeront que le regard à l'intérieur du labyrinthe d'armatures fragiles, la limite de l'effondrement. Etre dehors, c'est être à la fois en instance et en interdit d'être dedans. Ces objets s'offrent à moi comme des structures porteuses d'espaces démantelés. L'univers poétique de l'artiste, après la période magique de découverte et d'éblouissement, se transforme peu à peu en une troublante sensation d'oppression. Le voyage intérieur, d'obstacles en barrages franchis, peut me conduire jusqu'aux murs où s'accrochent de curieux bas-reliefs. Ici, l'organisation de la construction obéit à une composition centre... Pourtant "l'entropy"  du système caractérise le degré de désordre qui s'insinue dans une apparence d'ordre. Autour de portions de sphères concaves, une structure rayonnante se voit bousculée par le désordre débridé et irrationnel d'un enchevêtrement de petits bois. Le chevauchement des plans, doublé de l'ombre portée sur les murs, enserre comme une maille le creusement de la sphère. Celle-ci peut alors porter la trace de collages serpentins proliférant autour d'une autre sphère, minuscule et magique. Joe Neill, magicien dun univers cosmique, retourne le centre sur lui-même. Il le confond au cœur d'un monde illogique réglé par les lois qu'il réinvente sans cesse, afin d'en manipuler toutes les contradictions. Parallèlement à ce travail tridimensionnel, l'artiste dessine à la pointe aiguisée de crayons de couleur. Les éléments qu'il met en place sur le papier s'apparentent à une écriture. Celle-ci prend appui sur un point de focalisation paradoxalement limité à l'infiniment petit d'une plante. Là encore, je retrouve l'artiste écrivain du cosmos interprétant les basculements de l'univers par la mise en espace de plans translucides, en suspension dégradée sur le vide d'une grande page blanche. Déconstructeur, Joe Neill n'est pas architecte. Sculpteur, l'est-il vraiment lui qui cloisonne le vide. Peintre, rarement et c'est pour traverser l'espace de fulgurances de couleur. Dessinateur dès l'origine avant d'élaborer ses arachnéennes figures spatiales. Ecrivain sans doute, lui qui me raconte d'incroyables histoires de Babel, qui comme le mythe, resteront tours sans fin".

Bernard Point, directeur de la Galerie Municipale de Gennevilliers, Juillet 2000.