Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/01/2012

SOLOGNE, La louveterie: une institution plus que millénaire y perdure

Au cours d’une promenade je suis tombé, à Vouzeron sur le chenil de l’équipage nommé "Pic’ avant Sologne" dirigé par Brigitte et Gérard Monot. Prenant une photo de la route, j’ai été invité, cordialement, à pénétrer et à approcher les chiens avec mon numérique (merci)…Une messe est donnée et les chiens sont bénis au cours de la Saint Hubert qui se déroule chaque année le 1er dimanche de novembre. La tradition voulait qu’aucune chasse à courre ne se déroule avant cette fête.

approcher les chiens.jpg

Madame Brigitte Monot est Lieutenant de louveterie, pour le Cher.

Le "grand méchant loup" a disparu depuis longtemps de nos forêts. Pas les lieutenants de louveterie. Ils sont 1 200 en France et dont une douzaine de femmes comme Brigitte Monot à porter ce titre chargé d'histoire.

Nommés par le préfet. A l'origine, c'est Charlemagne qui, dans un capitulaire de 813 ordonna à ses Comtes de désigner dans leur circonscription, deux officiers, les "luparii", chargés de chasser les loups alors nombreux (*). La Louveterie. Les louvetiers sont nommés par le préfet pour six ans renouvelables.

plaques.jpgIls doivent faire preuve d'honorabilité, avoir une bonne forme physique, une réelle compétence cynégétique, une parfaite connaissance de la réglementation de la chasse, ainsi qu'une aptitude à l'action et au commandement. Il leur faut également être de nationalité française, jouir de leurs droits civiques, avoir au plus soixante-neuf ans et posséder un permis de chasse depuis au moins cinq ans. Enfin, chaque lieutenant de louveterie doit s'engager par écrit à entretenir à ses frais, au moins quatre chiens courants réservés exclusivement à la chasse du sanglier ou du renard ou au moins deux chiens de déterrage.

au moins quatre chiens.jpg

Des battues de régulation. Seuls fonctionnaires bénévoles de la République, les louvetiers ont un rôle de conseiller technique auprès de l'administration. Ils sont chargés, sous le contrôle de la Direction départementale de l'Agriculture et de la Forêt, de la régulation de certaines espèces sauvages devenues localement ou momentanément excédentaires. Ce sont : le sanglier, source de dégâts dans les cultures, le ragondin qui pullule dans les rivières et les étangs fragilisant les berges ou le renard, vecteur de la rage.

passionnés de chasse.jpg

A la demande de l'autorité préfectorale, ils organisent des battues de régulation dont ils assument la responsabilité technique. Ils ont de plus qualité pour constater dans les limites de leur circonscription les infractions à la police de la chasse. Les lieutenants de louveterie sont des passionnés de chasse et de nature.

 

(*) En 1790, à Aubigny dans les bois de la Théau (dire la Thiau), on  organisait des battues contre les loups comme nous indique une délibération de la commune d’Aubigny-Villages, à la date du 3 avril 1790…

06/01/2012

AMIS DES CHEMINS DE SOLOGNE assemblée générale annuelle , dimanche 25 Mars 2012 à 10h30 au mille-clubs de Brinon sur Sauldre.

Les amis chemins de Sologne.jpg

Bulletin d’adhésion année 2012 > cliquer ICI

16/12/2011

MARCHE DE NOËL (3ème) de "Sarcelle et Bout d'ficelle", Cerdon 17 décembre 2011, de 10h à 17h.

L'association "Sarcelle et Bout d'ficelle" tient son 3ème Marché de Noël sur la place du marché à Cerdon, samedi 17 décembre 2011, place du Marché de 10 à 17h.

marche-noel-cerdon.jpg

Si vous voulez trouver de jolies et nombreuses décorations de Noël originales : couronnes, guirlandes, objets divers pour votre sapin, votre maison, votre table de fêtes… des petits cadeaux à prix très modiques….et  des gourmandises telles que sablés, pain d'épices, confitures maison, noix.... le tout fabriqué par les bénévoles (et elles sont douées)….Venez nombreux …

06/12/2011

MARCHE DE NOËL , vendredi 9 décembre, Argent sur Sauldre, 16h30/19h, école Albert Camus

Marché Noël Argent 2011.jpg

CONCERT DE NOËL, église St-Barthélémy, Brinon, 17 décembre 2011, 21h.

Concert Brinon 17-12-2011.jpg

05/12/2011

CONCERT de la chorale Croq'Notes, 11 décembre 2011, à l’église de Vannes , 15h30, avec la participation du quintette de cuivres "Chic and Brass"

concert vanne sur Cosson.jpg

02/12/2011

ANNIVERSAIRE, 2 décembre....cet évènement qui va booster l'économie de la Sologne, méritait d'être célébré!

2 décembre 1851.jpg

En 1851, le neveu de Napoléon le Grand choisit le 2 décembre, anniversaire du sacre de son oncle et de la bataille d’Austerlitz (Louis Lombardeau en étaitpour conduire le coup d'État qui lui permettra de passer du statut de prince-président à celui d'Empereur des Français.

L’Office de Tourisme Sauldre Sologne n'a pas pensé  d’organiser un banquet, comme l'an passé à Ste-Montaine, (pour le centenaire du prix Femina reçu le 2 décembre 1910 , par Marguerite Audoux pour Marie Claire), un banquet à Brinon sur Sauldre le 160ème anniversaire de l'avènement du Second Empire.

Un évènement qui ne fut pas neutre sur son territoire. L’impact du Comité Central Agricole, du Service des Marnes et du canal de la Sauldre n’est pas négligeable, mais ce sont sans doute les "routes agricoles" qui ont été la principale source de progrès dans toutes les campagnes solognotes

Le Second Empire a été une période de remarquable croissance économique pour la France entière, marquée principalement par le développement des voies de communication, la mise en place du système bancaire moderne, les progrès de l’agriculture, et soutenue par une politique volontariste de grands travaux conduits par l’Etat. Plus que toute autre région peut-être, la Sologne a largement profité de ce mouvement de prospérité générale et bénéficié d’attentions particulières dues à l’intérêt personnel que Napoléon III lui a constamment porté, ce qui a fait dire de notre région qu’elle fut "l’enfant chérie du régime".

26/11/2011

MARCHE DE NOËL (7eme) Brinon sur Sauldre - 26/27 nov. 2011

marché de Noël 2012 Brinpn.jpg

[zoom]

Organisé par le Comité des Fêtes de Brinon

Contact 06.80.11.49.37/ 06.25.27.04.58

25/11/2011

MARCHE DE NOËL Méry-ès-Bois, dimanche 29 novembre 2010 – centre socioculturel de 9/18h30

Willy.jpg

Organisé par l’association « Ensemble » au profit des classes de découverte de la commune (Tombola).

Une trenaine d'exposants.

De nombreux artisans et commerçant viendront présenter leur spécificités.

L’association présentera les produits de ses activités : tableaux, décorations, compositions florales, décorations de Noël...

Contact 02 48.73.46.82.

Illustration,Willy en pleine préparation...

RABOLIOT le téléfilm tiré du roman pour lequel Maurice Genevoix reçut le prix Goncourt en 1925, dernière programmation jeudi 27 mars 2008sur FR3 à 20h50

23395733.jpgLe tournage de “Raboliot”, avec T. Frémont dans le rôle titre s’est déroulé, cet été, au Pays Combraille en Marche. Un bon moyen de faire parler de la Creuse et de communiquer vers le plus grand nombre….

1187284805.jpgLa Région Centre qui mènent une politique de soutien au cinéma et à l’audiovisuel est peut être passée la à coté de quelque chose.

Il serait intéressant que les journalistes spécialisés interview le président du Comité Régional de Tourisme, nouveau maire de la Motte Beuvron, en Sologne. Une ville frontière avec Brinon sur Sauldre "le Pays de Raboliot".

Pour en savoir plus sur Maurice Genevoix, cliquez [ICI]

Et pour lire l’article de la NR du 26-3-2008.

22/11/2011

"CHORALE MUNICIPALE DE GIEN" concert gratuit, église St-Etienne de Clémont, samedi 26 novembre 2011 à 18h30

Clémont Concert 26-11-2011.jpg

[zoom]

19/11/2011

L’ERMITE-JARDINIER, Saint-Jacques de Saxeau, Jacques de La Chapelle ou Jacques l’Hermite, samedi 19 novembre, 1257ème anniversaire de sa disparition. Dimanche 20, pèlerinage

Saint Jacques de Saxeau.jpg

Mis en ligne le 15/11/2011

La Chapelle d’Angillon (Berry) a pour patron saint Jacques, un saint Jacques différencié de ses homonymes par la dénomination  "de Saxeau" , qui n’est autre que le nom primitif de ce village dans lequel, au IXe siècle, serait mort en odeur de sainteté un ermite-jardinier nommé Jacques. Encore aujourd’hui, il est fêté le 19 novembre, date anniversaire de cette mort, en un pèlerinage (*) qui reprend vie après quelques années Saint Jacques de Saxeau patron Chapelle d'Angillon.jpgd’interruption, sous l’impulsion de l’association Saint-Jacques du village.

Ce n’est qu’à partir de la fin du XIVe ou du début du XVe siècle qu’apparaît une première tentative discrète d’individualisation du saint local dans un calendrier d’un Bréviaire de Bourges : Au 19 novembre Jacques est donné comme "Iacobi conf."», un confesseur désignant un saint qui ne fut ni apôtre ni martyr. En 1444 un document parle cette fois de "saint Jacques l’hermitte, patron de ladite église" de La Chapelle. Là encore, il s’agit d’un document émanant de Saint-Sulpice.

Enfin, fut rédigé un Elogium historicum sancti Jacobi eremitae publié au siècle suivant, en 1657 par le père Labbe d’après, disait-il, un  "vieux manuscrit de l’abbaye Saint-Sulpice de Bourges"célébrée par le  , aujourd’hui disparu. L’histoire du saint jardinier prend dès lors sa forme définitive. Au IXe siècle, Jacques est un grec issu d’une famille noble. Ses études terminées, il choisit la carrière des armes pour défendre l’empire grec menacé. Il se fait remarquer dans une expédition contre les Musulmans. Puis vient l’hérésie des Iconoclastes, dirigée par l’empereur Léon V dit l’Arménien, au service duquel était Jacques. Jacques va-t-il lui aussi devenir hérétique ? Il est heureusement sauvé par son frère aîné qui le convainct d’entrer dans son couvent. Les deux frères décident de partir pour la France, via Jérusalem et Rome. Mais leur bateau fait naufrage entre Constantinople et Jérusalem et le frère meurt. Resté seul, Jacques continue de naviguer en Méditerranée où il lutte contre les Sarrasins. A Rome, le pape lui donne des reliques de saints martyrs (Cance, Cantien et Cantianille). Il se fixe à Gênes afin de mener une vie d’ermite. Là il effectue de nombreux miracles : il détourne les orages, arrête les inondations, suspend les pluies, protège les moissons et les vignes, rend la vue à une aveugle. Il reprend la route au bout de quatorze ans et traverse Lyon, puis Clermont et s’arrête en Berry où, à Bourges il fut admis au monastère de la Nef, future abbaye Saint-Sulpice. Mais il est toujours à la recherche du DéSaint Jacques de Saxeau église Chapelle d'Angilon.jpgsert où il rêve de vivre sa vie d’ermite. Il se retire alors à Berry-Bouy puis à Achères avant d’arriver en un lieu que lui donne le comte de Sancerre Robert et sa femme Agana, fille du comte de Bourges. Il s’installe donc à Saxiacum, Sasseau, sur les bords de la Sauldre, au nord de Bourges, avec son disciple Jean Gillon. Les deux ermites se construisent une cabane puis à l’aide de quelques aumônes ils élevèrent à côté une petite chapelle où ils placèrent les reliques qu’ils avaient apportées d’Italie. Mais impossible de rester seuls car à nouveau les miracles que Jacques provoquait se répètent. Il est doué du don de prophétie : il prédit l’irruption des Normands, la mort de Rodolphe archevêque de Bourges et la destruction de Saint-Sulpice laquelle fut en effet pillée et incendiée en 867. Robert et Agana visitaient souvent les pieux solitaires, leur faisaient porter chaque jour par un serviteur des mets de leur table. C’est là au milieu des privations et des austérités que après 2 ou 3 ans mourut le vénérable ermite. S’étant fait creuser une fosse dans sa chapelle, laquelle se mit spontanément à ses mesures, il s’y étendit et s’y éteignit doucement le 19 novembre 864. Les habitations se groupèrent bien vite auprès du tombeau du saint, dans le domaine de Saint-Sulpice et formèrent le hameau de La Chapelle d’Angillon. Un culte s’instaura. En particulier, ses reliques, en temps de calamités publiques, étaient transportées, surtout aux Xe et XIe siècles, dans diverses parties de la province de Berry.

(*) Coté pratique

- 10h30 : Messe à La Chapelle d’Angillon « Saint Jacques de Saxau » Messe unique pour tout le secteur, célébrée par le père Stéphane Quessard, vicaire épiscopal. Maritaud

- 12h : Après la messe, procession jusqu’à la grotte de l’Ermite avec les reliques de St-jacques de saxeau et les banières des paroisses.

- 12h45 : Verre de l’amitié offert par l’Association St Jacques à la Salle des Fêtes

- 13h30 : Buffet avec les plats préparés par les paroissiens.

Relire > Marie-Madeleine Martin : St-Jacques de Saxeau.

"PYJAMA POUR 6", pour notre plaisir et les noces d’étain des Bouffonneries

Salle Jean Boinvilliers, Brinon sur Sauldre

  • Samedi 19 novembre à 20h30
  • Dimanche 20 novembre à 14h

Entrée 6€, gratuit pour les enfants<6 ans

 Pyjamas pour six.jpg

"Pyjama pour 6", prochaine production de la troupe les Bouffonneries de Brinon sur Sauldre, est une pièce de Marc Camoletti (1985).   Pour ne pas la laisser seule le jour de son anniversaire, Bernard invite sa maîtresse Brigitte dans sa maison de campagne. Pour justifier cette présence que sa femme pourrait trouver bizarre, il propose en même temps à son ami Robert de venir passer le week-end, à charge pour lui de faire passer Brigitte pour sa propre maîtresse. Ce que Bernard ignore, c’est que Robert est l’amant de sa femme, et que cette dernière a engagé une aide-ménagère qui se prénomme également Brigitte.

Mis en ligne le  08/11/2011

BAGOULES, le festival de contes dans le Cher du 17 au 20 novembre 2011 à Argent sur Sauldre

Mis en ligne le 5/11/2011

L'Union pour la Culture Populaire en Sologne organise un festival de contes, Bagoules, à Argent sur Sauldre dans le Cher.

bagoules 2012.jpg

Durant tout un week-end, retrouvez des contes dans tout le village et pour toute la famille : spectacles en soirée, apéro-conte (gratuit), balade contée, spectacle familial et contes à teurbasse (gratuit)… Avec les conteurs Mélancolie Motte, Adama Adepoju dit Taxi-conteur et le groupe Gobelune de l’UCPS. Rdv à Argent sur Sauldre du 17 au 20 novembre 2011.

Bagoules en bref :

Vendredi 18 novembre 2011

   20h30 : Spectacle “Histoires de marcher” avec Mélancolie Motte – salle Jacques Prévert.

Samedi 19 novembre 2011

   11h30 : “Apéro-contes” avec les conteurs de Gobelune - crêperie Le Chanciau (gratuit, accès libre).

   15h00-17h30 : “Contes à teurbasse” avec les conteurs de Gobelune - partout et pour tous (gratuit, accès libre).

   18h00 : Spectacle “La mer et lui” pour toute la famille avec Mélancolie Motte – Cinéma l’Argentis (au chapeau).

   20h30 : Spectacle “Paroles de maquis” avec Adama Adepoju “ Taxiconteur” - salle Jacques Prévert.

Dimanche 20 novembre 2011

   10h00 : Balade contée “Parcours des contes” avec Mélancolie Motte et Adama Adepoju “Taxi-conteur”. Des contes, des lieux à découvrir ou à revisiter puis l’apéritif de l’amitié pour se dire au revoir (5 €, sur réservation).

Informations et tarifs, UCPS au 02 54 88 71 09, par mail accueil@ucps.fr et sur Internet http://ucps.fr/.

16/11/2011

P'TITS PLUMEUX, Argent, vendredi 18 novembre: portes ouvertes entre 9 h et 11h

p'tits plumeux.jpg

Vendredi 18 novembre: portes ouvertes entre 9 h et 11h à la crèche associative des "p'tit_plumeux à Argent. Association et professionnels vous accueilleront chaleureusement et répondront à vos questions.