Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2013

SAULDRE SOLOGNE, la commission environnement…

poubelles route de Sainte Montaine.jpg

Objectifs : Elaborer et mettre en œuvre la politique de protection de l’environnement. Cliquer sur ce lien pour en savoir plus...

Illustration : un petit aperçu des poubelles  (entre les fêtes) , à Aubigny, route de Sainte-Montaine en face du nouveau lotissement…

18/12/2012

CARRIERES d’Aubigny…

Un journaliste du BR en avait fait un savoureux poisson d’avril de cette homonymie.

Ce n’étais pas rare, à une époque de voir débarquer, le dimanche matin un chauffeur de bus à l’Office de tourisme d’Aubigny….à la recherche de la carriere...

carriere-aubigny-.jpg

Sur ce connaitre Aubigny, il avait négligé de regarder la carte…et se retrouvait à 90 km de sa destination  Bourguignonne (1h30) fâcheux !

L’Office de tourisme d’Aubigny en avait même fait la destination d’une de ses sorties annuelles : un bon plan…

Image du patrimoine Aubigny.jpgC’est vrai que si vous feuilletez Aubigny-sur-Nère, la cité des Stuarts : Cher / réd. Bernard Toulier ; photogr. Robert Malnoury, Jean-Claude Jacques. - [Orléans] : Association régionale pour l'étude du patrimoine Centre, 1994. - 40 p. - (Images du patrimoine, ISSN 0299-1020 ; 136) vous ne trouverez peux d’œuvres lapidaires et pas de carrière…sauf de sable et glaise ( voir le torchis de la maison François Ier).

Par contre, intéressant, Joseph Chazereau, pharmacien chimiste et géologue, dont le zèle pour la science a valu plus d'une communication intéressante fut le premier (1849) à signaler l'existence du phosphate de chaux naturel dans le département du Cher.

Pharmacien instruit et secrétaire du comice agricole d'Aubigny, il a analysé 268 échantillons de calcaires, dont 246 proviennent du seul département du Cher; les autres, de l'Indre, du Loiret et de Loir-et-Cher. Pour chaque échantillon se trouvaient indiqués la teneur en carbonate de chaux, le lieu d'extraction, etc…

Exposé jusqu’à Paris en 1860….pour le compte du Comice d’Aubigny…son exposition d’échantillons calcaires, marnes, etc., classés et analysés reçu une médaille d’Or…

On nous montre quand à quoi ça ressemble ?

30/11/2012

"REDEVANCE : la colère des habitants de Sauldre-Sologne"…attention à ne pas alimenter la confusion

L’encadré de la rédactrice du BR "Mais que dit la loi ?", n’est pas en phase avec la réalité.

Reom en SS.jpg

La Redevance d’Enlèvement des Ordures Ménagères (REOM) est instaurée depuis le 1er janvier 2012 sur le territoire de la Com. Com.  Ce n’est plus le Centre des finances publiques d’Aubigny sur Nère qui assure le recouvrement, maic directement la Com. Com.

Relire ce post > publié ce matin...

Pour éclairer les usagers voici deux dossiers de l’Ademe comparant TEOM et REOM

TEOM Taxe d'enlèvement des ordures ménagères  La TEOM est perçue pour le compte des collectivités locales par les Trésoreries, qui la leur reversent en prélevant 8% de frais de gestion sur les sommes perçues (frais d'assiette et de recouvrement, de dégrèvement et de non-valeur). > la suite en cliquant ICI

REOM Redevance d'enlèvement des ordures ménagères …Lorsque la collectivité opte pour la REOM, elle doit créer le fichier des redevables et le tenir à jour, émettre les factures et en assurer le recouvrement. > la suite en cliquant LA...

Rien ne vaut une bonne communication…où était le stand de la Communauté de Communes Sauldre Sologne à la foire de la Saint-Michel à Aubigny ?

O.M. en Sauldre Sologne....der de der ?

D’après le BR de ce matin c’est Oizon conduit la rébellion… cliquer ICI pour lire...

La loi des poubelles.jpgJe me pose la question pourquoi le "monsieur propre" d’Aubigny a quitté la Communauté de Communauté Sauldre Sologne ?

Pourquoi les rats quittent-ils le navire ?

Lui qui pendant des années a porté le fer contre "Yéyé"…Lui qui rêvait comme Iznogoud,  d’être Calife des OM ( si la vérité ne sort pas des poubelles elle est sortie de l'urne : il a fait quand même 2 voies à l’élection des V/pd)

Plongeons nous dans les blogs (nombreux) d’archives…

17/11/2012 : ples actualité sz la Com. Com.

30 /10/ 2011 adieu la REOM...vive la TEOM...

30/10/2011  redevence incitative....

Trier les ordures.jpg

04/10/2008 sur le blog Sauldre Sologne et Pays-Fort on pouvait lire que les albiniens avait reçu pour 2008 une augmentation de la TEOM de 6,29%....par rapport à 2007 ! Le responsable du SIVoM SOLOGNE NORD, tel Ponce Pilate rejette cette hausse sur les usagers qui ne font pas l’effort suffisant de trier…Q? Pourquoi et comment les usagers d'un bourg de la Communauté de communes Cœur du Pays Fort voient leur TEOM diminuer de -1,39% pour la même période ? Réponse sur la vitrine du SIVOM SOLOGNE NORD, cliquer sur ce lien...

C’était l’époque de la grande réforme….

Aubigny Info c’est fendu d’un N° spécial...Plus qu’un seul enlèvement hebdomadaire, plus de ramassage du verre et des papiers. Nos déchets seront incinérés par une filiale d'EDF. L'incinérateur d'ordures ménagères de Gien-Arrabloy (Loiret) qui a réglé ses problèmes de rejets de dioxine. Nous aurons 13 PAV (Point d’Apport Volontaire) dans Aubigny. Soit un pour 450 habitants (contre 1 pour 500 dans la Voix). Le second ramassage sera maintenu dans et sous certaines conditions.

Comme le Code général des collectivités territoriales dit que dans le cas où il est décidé d'instituer la TEOM, il est obligatoire de mettre en place une redevance spéciale (article L.2333-78) applicable aux activités (industries, artisans, commerçants pour, les campings et autres) pas de problème pour facturer le second passage maintenu. Ce service sera financé par le budget général, donc par nos impôts.

On annonce aussi l’application du Grenelle de l’Environnement pour 2012 : La TEOM devra intégrer, une part variable incitative devant prendre en compte la nature et le poids et/ou le volume et/ou le nombre d’enlèvements des déchets.

Baisse du service certes, mais en contrepartie, baisse de la TEOM et du service (pérenne ? si on a intégré les coûts induits par l’intégration du Grenelle).

Ce ne seront pas les poubelles qui feront la loi !

Bon courage monsieur le Président de la Communauté de Communauté Sauldre Sologne….

14/11/2012

LA POSTE lance une activité de collecte de papiers de bureau à recycler...si on commençait par économiser le papier....

Le Groupe La Poste a annoncé le lancement d'une filiale dédiée à la collecte de papiers de bureau à recycler. Cette fonction sera assurée par les postiers auprès de petites la Poste recyclage.jpgstructures, avant un tri effectué par une entreprise spécialisée dans laquelle le groupe vient d'investir. Visant les TPE/PME et les collectivités locales, "cette nouvelle activité s'appuie sur les moyens industriels du groupe et le professionnalisme des facteurs qui, venus pour collecter ou distribuer le courrier dans une entreprise, repartent avec les papiers de bureau à recycler".

Le Loiret et le Loir-et-Cher seront les départements pilotes.

1 tonne de papier usagé et collecté = 900 kg de nouveau papier recyclé

100 tonnes de papier collecté & recyclé = 1 emploi d’insertion créé…

Il y a bien des années que des entreprises albiniennes vertueuses se sont lancée dans cette opération sans attendre la Poste…qui distribue chaque jour de la pub papier qui va directement à la déchetterie sans être lu…

Elles ont même dépassé ce stade…

Moins on imprime et moins on consomme de papier et d'encre

Elles impriment recto verso…passant du A4 au A5

Elles utilisent du papier recyclé…

Moins on imprime et moins on consomme de papier et d'encre…

Elles utilisent une police étroite….Ainsi, vous économisez non seulement de l’encre et du toner, mais aussi du papier.

Tient regardez le gâchis de papier, rien qu’en éditant Aubigny info…pour la mairie et les albiniens…

Un exemple concret … la communication pour le réveillon de la Saint Sylvestre…50% d’économie à faire  sur le flyer  et sur 50% sur ce coupon réponse...

A quoi ça sert d’imprimer le 14 nov. avec le coupon un menu qui sera définitif à compter du 1er décembre ?

Les collectivités territoriales sont papivores, c’est bien connu…elle n’ont pas la culture d’entreprise….

 

07/11/2012

TOUCHEZ PAS à mes potes!... Delphine Batho, Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie en phase avec ses potes du SIAD… devant le Tribunal Administratif de Nantes

Touchez pas à mes potes du SIAD.jpg

Le nouveau Ministre de l'Environnement (que l'on aurait supposé plus sensible à la préservation de l'environnement que le précédent) a les mêmes arguments, devant le Tribunal Administratif de Nantes, que la Préfecture et le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne).

Le SIAAP est administré par 33 conseillers généraux désignés par les 4 départements qui le constituent : Paris, Hauts-de-Seine, Seine-Saint-Denis et Val-de-Marne. Présidé par Maurice Ouzoulias élu du Val-de-Marne (Groupe Front de gauche, parti communiste, parti de gauche et citoyen).

Que pèsent les élus socialistes ou front de gauche, face à leurs collègues franciliens ?

Gilblog nous a fait un petit point d'actualité et bref résumé du projet d'épandage des boues-déchets de la région parisienne que la Préfecture du Cher avait autorisé par l'arrêté préfectoral du 6 février 2009. Pour se rafraîchir la mémoire et connaître les derniers rebondissements...la suite, en cliquant sur ce lien...

14/10/2012

LE COLLET est autorisé en Wallonie pour capturer des "nuisibles"….

halte aux collets.jpg

Pour en savoir +...cliquer ICI...

02/10/2012

RENOUEE DU JAPON, Aubigny participe à la dissémination de cette plante invasive!

J’ai publié, sans succès, à plusieurs reprises  ce post "laxisme à Aubigny, en bord de Nère", lire le dernier...

gyrobrayage.jpg

Quand on sait  que la Renouée du Japon (Fallopia japonica) se dissémine essentiellement par reproduction asexuée à partir de fragments de rhizomes et de boutures de tiges, l’homme porte une grande responsabilité de dissémination 

La fauche des massifs de renouée doit être la plus nette possible. En effet, chaque fragment de la plante peut redonner vie à un nouveau pied de renouée.

les déchets de renouée.jpg

Règle pour ne pas disséminer la plante :

  • Proscrire tout gyrobroyage sur les massifs de renouée du Japon (projection alentour)

  • Faucher les massifs de renouée du Japon de manière spécifique.

  • Eliminer toujours les déchets de renouée du Japon (feuilles, tiges, riromes) en sac étanche

  • Pas de compostage, pas de tas

  • Eliminer par ordure ménagère : incinération

La fauche des massifs de renouée doit être la plus nette possible. En effet, chaque fragment de la plante peut redonner vie à un nouveau pied de renouée. Pour en savoir plus, cliquer sur ce lien...

Illustrations : clichés pris, parking et cheminement de la Nère, 2 octobre 2012.

26/09/2012

PLACE Adrien Arnoux...on souhaite conserver son identité propre et préserver sa qualité de vie…un projet respectueux du patrimoine architectural où il fait bon vivre et travailler ?

Durant des  années la municipalité d’Aubigny a réalisé différents travaux dans le souci d'améliorer le quotidien de la population mais aussi de conserver et mettre en valeur le patrimoine collectif.

maison du bailly  26-9-2012.jpg

Voyez ce groupe de visiteur de la Cité des Stuarts, stationné face à la Maison du Bailly,  à côté de la maison  Saint-Jean.  Là vivait Jacques Mallet (1er adjoint d’Aubigny, président du SI) qui a impulsé, après-guerre, l’apparence actuelle de la ville intramuros.

Branchement entre 2 guerre.jpg

Réhabilitation des colombages, suppression des poteaux électriques et les alimentations des maisons avec isolateurs et taquets électriques en  porcelaine (ex. alimentation maison du Bailly vers 1925…)

Nos hôtes étaient passés avant Place Adrien Arnoux.

Place du Marché 26-9-2012.jpg

J’espère que leur guide, bien informé (membre de la municipalité) leur a annoncé que l’on va profiter de la réhabilitation de cette place  pour enfuir  les lignes électriques, téléphoniques et autres ficelles qui courent sur les façades…que l’on a dessiné  les contours d’une  ville respectueuse  du patrimoine architectural où il fait bon vivre.

Garanties ?

   1/ J’ai lu dans le BR que ce projet avait été adoubé (avant la concertation par  Marie-Hélène Merceron l'Architecte en Chef des Bâtiments de France.

   2 / J’ai lu aussi que le maire-démissionnaire avait dit "c'est un choix esthétique pour redonner  à cette place le charme qu'elle mérite"

Personne ne dit si on a pensé aux  prises dédiées à la recharge de voitures électriques ou hybrides ?

25/09/2012

LA BIOVERSITE commence dans le jardin…

Terrasse étang du Puits.jpgLa Communauté de Communes Sauldre Sologne publie dans "Les p’tits carnets"

de bonnes pratiques...ex : Dans le jardin…je favorise  la biodiversité en plantant des haies, en installant des nichoirs pour oiseaux et je n’utilise pas de désherbants chimiques…

S’il n’y en a pas depuis 2010 dans le Pays-Sancerre-Sologne, je n’ai pas vu l’une des 13 communes de la CCSS ayant signé la Charte « Objectif Zéro pesticide » "Objectif Zéro Pesticide".

Mais… je viens de lire dans la Nouvelle République (un journal qui parlait de nous) : "Romorantin-Lanthenay fut la première ville à s'engager dans cette démarche en 2011 et deux nouvelles communes viennent de s'impliquer dans l'opération, Argent-sur-Sauldre dans le Cher et La Ferté-Saint-Aubin dans le Loiret. L'accompagnement de ces deux communes est programmé pour la période 2012-2013 sur le même schéma que celui suivi par Romorantin. La première phase consistait cette année à constituer un inventaire sur les espaces communaux identifiés lors d'un comité de pilotage. Dans ce travail, les habitants sont toujours associés, chacun apportant ses connaissances et ses observations des sites étudiés".poour en savoir plus, cliquer sur ce lien....

poule d'eau.jpg

Comme le maire d’Argent vient prendre du poids, la Communauté de Communes Sauldre Sologne, peut-être va développer ce partenariat avec Sologne Nature Environnement "qui s'est donc donné comme mission d'améliorer les connaissances locales, d'identifier les "trames vertes et bleues" des villes et villages, et de favoriser la biodiversité par des actions simples en collaboration avec les services…les "trames vertes et bleues", ça devrait parler à nos élus communautaires quand on connait leur élan pour un tourisme " Vert et Bleu", au travers d’un Pôle d’Excellence Rurale?…

On va sans doute en savoir plus, lors de la prochaine Foire de la Saint-Michel?….

Illustrations: Cyclamens en bord de canal et Foulques à l'Etang du Puits...

14/09/2012

LA NERE, envahie par les lentilles d'eau, s'est mise au vert.

Présentes en grande quantité, les lentilles d'eau peuvent être un signe d'eutrophisation.

La Nère lentilles.jpg

Il existe plusieurs espèces de lentilles d'eau en France : la Spirodèle à plusieurs racines (Spirodela polyrhiza ou grande lentille d'eau), la Wolffie sans racines (Wolffia arrhiza), la Lentille d'eau à trois lobes (Lemna trisulca), la Lentille d'eau minuscule (Lemna minuscula), la Lentille d'eau bossue (Lemna gibba), et la Petite Lentille d'eau (Lemna minor) la plus commune.

Les herboristes albinien herboristes albiniens nous préciserons celle qui prolifère en Nère.

plantes invasives.jpg

Illustration, la rivière au parking de la Nère…ce midi ! Sur l’autre rive ce sont les plantes invasives  qui s’installent : Cote à cote des pieds de phytolacca americana  et d’autres de fallopia japonica !..Peut-être que la future mairesse sera plus sensible aux problèmes d’environnements

30/08/2012

ENQUETE PUBLIQUE du CG18 portant sur le Schéma de Prévention et de Gestion des Sous-Produits de l’Assainissement (SPGSPA)

acclogo.jpgLe département du Cher révise actuellement le Schéma de prévention et de gestion des sous-produits de l'assainissement..

Ce document est un outil de planification qui vise à coordonner pour les 12 années à venir les actions à mener par l’ensemble des acteurs de l’assainissement. Ce document est une annexe du Plan de Prévention et de Gestion des Déchets Non Dangereux (PPGDND) qui sera adopté à l’automne 2012 par l’Assemblée départementale.

L’ensemble des orientations et des objectifs proposés est issu de travaux et de réflexions menés en concertation avec l’ensemble des acteurs de l’assainissement. La Commission consultative du Plan et l’Assemblée départementale ont émis un avis favorable sur le projet de Schéma et son évaluation environnementale à chaque étape clé de la révision.

Les objectifs de prévention du Schéma s’inscrivent dans une volonté d’amélioration de la qualité des sous-produits de l’assainissement et de diminution de la quantité transportée pour être traitée.

Ce nouveau Schéma doit faire l’objet d’une enquête publique. La procédure permet à chaque habitant du Cher de prendre connaissance du projet et de faire part le cas échéant de ses remarques. L’enquête publique du Schéma se déroulera du 11 septembre au 11 octobre 2012 inclus. Le dossier soumis à l’enquête publique est consultable ci-desous et aux heures d’ouverture au public : à l’hôtel du département – place Marcel Plaisant à Bourges ; dans les mairies chefs-lieux de cantons du département.

guide de l'enquête publique.jpg

Un membre de la commission d’enquête se tiendra à la disposition du public, aux lieux, jours et heures suivants :

  ▪ Mairie d’Aubigny sur Nère : Mardi 11 septembre 2012 de 13h30 à 17h30, Mercredi 26 septembre 2012 de 13h30 à 17h30 (voir le site municipal)  

  ▪ Hôtel du département, place Marcel Plaisant à Bourges : Mercredi 12 septembre 2012 de 8h00 à 12h00, Mardi 09 octobre 2012 de 8h00 à 12h00

  ▪ Mairie de Saint Amand Montrond : Mardi 11 septembre 2012 de 8h30 à 12h00, Jeudi 04 octobre 2012 de 8h30 à 12h00

  ▪ Mairie de Sancerre : Mercredi 12 septembre 2012 de 14h00 à 17h00, Mardi 09 octobre 2012 de 14h00 à 17h00

  ▪ Mairie de Sancoins : Mardi 11 septembre 2012 de 13h30 à 17h45, Jeudi 04 octobre 2012 de 13h30 à 17h45

  ▪ Mairie de Vierzon : Mardi 11 septembre 2012 de 8h00 à 12h00, Mercredi 26 septembre 2012 de 8h00 à 12h00

Le département du Cher met  à  notre disposition les dossiers suivants :

   Guide de l'enquête publique

   • Résumé non technique de l'évaluation envirtonnementale

   Notice explicative

   Consultations administratives

   Révision du SPGSPA  (Version soumise à enquête publique)

   Evaluation expérimentale

Origine, site du CG18, mise à jour du 27 août 2012.

17/08/2012

HERBORISER était très mode au XIXème siècle. Antoine BLANDIN et François DION furent des botanistes albiniens réputés...Deux plantes qui poussent à Aubigny le Fallopia japonica et le Phytolacca americana n’ont jamais été couchés sur leurs herbiers.

Flore Analytique Du Berry Dans Les Départements De L'indre & Du Cher.jpg

L’existence d’activité botaniques en Berry est attestée par dès le XVIIème siècle par l’herbier réalisé par Claude Tillier, médecin décédé en 1669.

Dans liste des principales plantes signalées dans le Berry par Lemonnier en 1774 on trouve le sambucus racemosa, L. (sureau de montagne !...) dans les bois d'Ivoy.

sambucus-racemosa.jpg

Au XIXème siècle, c’est la grande vogue de la botanique. On a recensé, à cette époque pas moins de 129 botanistes Le plus célèbre a été, sans doute, Antoine Le Grand (Gien 1939 – Bourges 1905). Cet agent voyer est l’auteur de la " Flore analytique du Berry " contentant toutes les plantes vasculaires spontanées ou cultivées en grand dans les départements de l'Indre & du Cher (Pour la BM, La reproduction de l'édition de la Flore analytique du Berry de 1887 est encore en vente à la boutique du muséum de  Bourges, alors qu'elle est épuisée en librairie.). Il disposait d’un réseau de botanistes fourni. Parmi ceux qui herborisaient, on trouve près de nous à Aubigny:

Polystichum thelypteris.JPG

Antoine-Théodore Blandin  d’Aubigny-sur-Nère, Cher, (1797-1881)Contrôleur contributions directe,ancien élève de l'abbé Pierre Blondeau (1765-1825),  et explorateur de la Sologne .  Il hérite des manuscrits de ce dernier qu’il a fait déposer à la Bibliothèque Municipale de Bourges. Distingué par Le Grand [1894]. Blandin explore surtout la Sologne. Le Polystichum thelyp­teris = Thelypteris palustris (*) récolté en 1819 à Aubigny et que Le Grand [1891] trouve dans les herbiers du musée de Bourges est toujours dans la collection Jaubert & Saul. Herbier signalé par Boreau (1849). Des parts à Cardiff (NNIW) dans l'herbier Deseglise (Harrisson, 1985]

François, Eugène Dion, né à Veaugues en 1850, instituteur. Il fut directeur d’école à Aubigny de 1883 jusqu'à sa retraite en 1907... Il fut abondement cité par Le Grand (1896, 1897, 1900) dont il est « un des satellites ». Au Muséum de Bourges, collectes berrichonnes dans l’herbier Le Grand.

parking de la nere.jpg

Si vous voulez herboriser à Aubigny, pas besoin d’aller très loin. Vous garez sur le parking de la Nère et vous trouvez à l’entrée du parcours de la Nère deux plantes qu’Antoine Blandin et François Dion n’ont jamais couchées sur leurs herbiers... Elles n'existaient pas à leur époque, à Aubigny!

Cote à cote des pieds de phytolacca americana  et d’autres de fallopia japonica ! Les pigeons (heureusement rares à Aubigny) perchent au-dessus, prêt à assurer la prolifération des graines de raisin d’Amérique. Les Services Techniques tondent la pelouse en pulvérisant un peu de renouée gdu Japon : le meilleur moyen de la multiplier ! Montrez les au Muséum de Bourges  vous verrez  la réputation de ces deux plantes invasives...choyées à Aubigny.

(*) Thelypteris palustris, appelée Fougère des marais, Polystic des marais ou Polystic des marécages. Cette fougère vit dans des marécages et bois humides, souvent en zone tourbeuse. Elle fait partie des espèces protégées dans de nombreuses régions dont la Région Centre.

04/08/2012

" ESTIVALES DE L'EAU" 2012 en Sologne

L'association Sologne Nature Environnement organise de juin à septembre 2012 sa première édition des " Estivales de l'eau" sur plusieurs communes du Loir-et-Cher et notamment à Pierrefitte-sur-Sauldre

 Estivales de l'eau.jpg

  • Dimanche 12 août à 14h - "Plantes de nos campagnes" Flânerie dans une prairie solognote pour découvrir les plantes de nos campagnes - Rendez-vous place de l'Eglise

  • Mardi 14 août à 20h : "Balades au bord de l'eau" Balade calme au bord de l'eau? Pas si sûr... Ce que l'on peut voir, sentir ou entendre dans la nature diffère de la journée. Venez profiter de l'ambiance d'un soir d'été - Rendez-vous place de l'Eglise

Tous les week-ends, venez partager en famille un moment convivial et de découvertes en compagnie d’un animateur nature spécialisé. Des fleurs de nos campagnes aux oiseaux des étangs en passant par les plantes carnivores, venez explorer la nature solognote  pour des découvertes pleines de diversité et de curiosités. Pour profiter des soirs d’été, des balades nature, toujours accompagnées, sont organisées tous les mardis en juillet et Août.

Ce projet s’inscrit dans une démarche de sauvegarde des zones humides de Sologne, en partenariat avec l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et les Conseils Généraux de Loir et Cher et du Cher (*).

Infos pratiques : Lieux de rendez-vous et horaires indiqués dans la brochure, tarifs des sorties 2€, durée du parcours environ 2h, distance maximum 5km.

Découvrons ensemble les milieux aquatiques et leurs enjeux.

Vous pouvez également venir découvrir les zones humides dans ce livret 5 balades (*) autour des zones humides de Sologne mais aussi les enjeux de préservation de l'eau et des milieux aquatiques de Sologne.

 (*) Un jour peut-être retrouverons-nous dans la brochure ou le livret "la tourbière des landes" ?

24/07/2012

SOLOGNE, Pays-Fort et Sancerrois, l’affichage électoral sauvage et illégal, pollue visuellement notre paysage. Les virtuoses du bombage vont-elles "passer à l'action" afin de nettoyer leurs graffitis et nous rendre nos paysages ?

L’affichage sauvage (affichage militant par excellence) est une vieille tradition du militantisme politique. Le maquillage ou la lacération du matériel de campagne constitue l’un des moyens les plus archaïques de la communication politique. Les graffitis, cette technique de communication "du pauvre" a été rajeunie par le bombage. C’est-à-dire l’utilisation de bombes aérosol de peinture acrylique. Une technique abondamment utilisée dans le nord de la 1ère circonscription du Cher, causant de sérieux préjudices.

rajeunie par le bombage.jpg

“L’affichage sauvage (*) nuit gravement à l’environnement, au tourisme, au débat démocratique et au bien-être physique et mental des populations.”

A l’heure où les élus  nous vantent la qualité de nos paysages urbains et ruraux, où la préservation de notre environnement semblait faire l’unanimité des candidats aux législatives, il convient à mon sens de mettre ses actes en conformité avec ses paroles (souvenez-vous du pamphlet sur l'affichage cult(u)el ! )

Les virtuoses du bombage vont-elles "passer à l'action" afin de nettoyer leur graffitis et nous rendre nos paysages ?

(*) Affichage sauvage: gare aux sanctions…Selon la loi du 29 décembre 1979 et la “loi Barnier” du 2 février 1995, relative au renforcement de la protection de l’Environnement, l’affichage non commercial en dehors des emplacements destinés à cet effet, constitue un affichage sauvage. (Quelle que soit la nature de l’affichage: commercial, non commercial ou politique). En cas d’absence de déclaration préalable, l’article L. 581-29 du code de l’environnement donne pouvoir au maire ou au préfet de faire procéder d’office à la suppression immédiate de cette publicité et expose le contrevenant à une amende administrative de 750 €uros. Outre ces mesures de police et de sanctions administratives, le code de l’environnement prévoit des sanctions pénales dont la mise en œuvre est laissée à l’appréciation du procureur de la République, au vu des procès-verbaux établis par les agents habilités à les dresser. Ainsi, l’article L. 581-34 de ce code sanctionne d’une amende délictuelle de 3 750 €uros l’affichage sauvage en des lieux interdits, ainsi que l’absence de déclaration voire d’autorisation préalable. Aux termes de cet article, l’amende délictuelle est applicable autant de fois qu’il existe de publicité en infraction.

En outre, pendant les six mois précédant le premier jour du mois d’une élection et jusqu’à la date du tour de scrutin où celle-ci est acquise, l’article L. 51 du Code électoral prévoit que tout affichage relatif à l’élection, même par affiches timbrées, est interdit  en dehors des panneaux d’affichage d’expression libre lorsqu’il en existe. Si le maire refuse ou néglige ces prescriptions, le préfet peut prendre les mesures pour en assurer l’application immédiate. L’article L. 90 du Code électoral punit d’une amende maximale de 9 000€ euros toute contravention à l’interdiction d’afficher, pendant les six mois, en dehors des emplacements réservés.