Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2013

L’ORANGERIE d’Aubigny sa mémoire réhabilitée?...

Pommier place résistance.jpg

Une petite phrase entendue lors des vœux du maire d’Aubigny le laisse penser…que l'on pourra plus dire quel'orangerie soit oubliée ou ignborée...

Un petit signe pour la mémoire de la ville en cette année du tricentenaire d'André Le Nôtre alors  que l’an passé on a zappé la municipalisation des Grands-Jardins et du Château.

palmier devant l'orangerie.jpg

Un oranger pour marquer l’emplacement de l’orangerie, ça sera plus porteur que des palmiers ou des pallet box avec des pommiers pour l’image d’Aubigny

31/12/2012

CE SOIR ON VOUS MET LE FEU… (Allez le Stade), Aubigny mardi 1er Janvier 2013, 18h…

Mis en ligne le 20/12/2012

Michel Autissier, conseiller général – maire, et ses collègues conseiller(e)s municipaux ont le plaisir de vous convier pour l’échange traditionnel des vœux. L’embrasement du Centre-Ville et la dégustation d’un vin chaud (*) accompagneront cette rencontre fraternelle…

Voeux 2013 affiche.jpg

Échange traditionnel des vœux…pas vraiment !

"11 juillet 1512, jour de la Sainte Elizabeth, un incendie accidentel parti du four banal (route d'Argent) ruine Aubigny"… Un problème entre calendriers julien et grégorien ont fait que ce 500ème anniversaire  n’as pas été célébré. (cliquer sur ce lien pour en savoir +)

Le conseiller municipal délégué à la "mémoire", assisté du comité scientifique du CERAA aurait terminé ses calculs.

Le nouveau maire d’Aubigny, on m’a dit,  a pu prendre un édit prorogeant de 18h l’an 2012. Pour une petite commémoration "mémoire" de l’incendie de 1512. Il ne faut pas oublier que la Cité des Stuarts,  comme le phénix vit sa renaissance, son émergence, il y a 500 ans.

L’embrasera  Aubigny, lors des vœux forains 2012, aura donc une forte signification.

Seul regret que les fastidieux calculs, pour déterminer la date de l’incendie, de nos clercs, ont occultés les autres anniversaires 2012…comme le centenaire de l’Hôtel de Ville…

(*)"l'abus d'alcool est dangereux pour la santé"

26/12/2012

Albert VEYRE, le past-président éponyme de l’A.C. Aubigny rugby nous a quitté !

Mis en ligne le 22 décembre 2012

Nous sommes nombreux, et pas seulement dans la sphère sportive, à être triste…à partager le chagrin et entourer de notre affection son épouse Suzanne, sa fille Chantal, , ses trois fils : Gérard, Jean-Loup, Patrick et ses petits-enfants qui étaient sa fierté…

Bébert et Marcel.jpg

Wälchli.jpg

Après avoir fait une école de fromagerie (Ecole National Industrie Laitière d'Aurillac dans le Cantal) et un stage dans le Jura. Ce Cantalou de Carlat avait quitté la fromagerie  (Condat-15) de son oncle Franz Wälchli (*) pour nous faire découvrir son savoir-faire (Bébert a été primé au Concours général) avec un ballon ovale dans sa valise... pour s'intaller, laitier, place Adrien-Arnoux à Aubigny. Il collectait le lait frais dans les fermes, vendu à la fontaine,  faisait ses fromages, ses petits suisses….

cremerie alimentation.jpg

Ensuite il est venu, jusqu’à la retraite,  pour faire évoluer sa  surface de vente en magasin d'alimentation général ; s’installer avec son épouse rue des Dames.

Bebert au balcon.jpg

Avec l'avènement, pesant sur le petit  commerce de détail, de la grande distribution à Aubigny n’avait pas hésité (sans se plaindre) à se convertir, avec succès, dans l'élevage industriel de dindes.

ACA rugby 1966.jpg

Malgré un fort engagement professionnel Albert Veyre est resté un sportif actif.

Bébert a été de l’équipe de ceux qui ont ensemencé, en 1966, de quelques gouttes de présure, un bouillon de culture favorable au rugby, qui devait donner en 1967 un club pérenne.

Dix ans plus tard l’A.C. Aubigny, sous la présidence d’Albert Veyres, gagnait ses lettres de noblesse… par un beau parcours en championnat de France… "Un Veyre ça va, deux Veyres bonjour les  dégâts"…alors trois !….Ses fils étaient les animateurs de l’équipe (difficile de ne pas avoir une pensée aujourd’hui pour son alter ego et complice Marcel Tremeau (†). Si cette belle aventure humaine perdure c’est surtout grâce à Albert (†) et Marcel (†) qui ont insufflés une vrai culture de club et qui s’étaient ouverts sur le monde du rugby.

réception Ferasse.jpg

Attirant dans la cité  des Stuarts ce monument de la FFR , le Président Ferasse , organisant jusqu'à une tournée internationale...en Ecosse… sans encore de retour à Aubigny…

Bebert en écosse.jpg

Cerise sur le gâteau, en 2008 alors que Bébert fêtait ses 80 ans… Il fallait dignement Bebert 80 ans.jpgcélébrer l’événement… Quoi de plus naturel de lui offrir le bouquet de la victoire en ¼ de finale du Championnat de France de France…

Je suis de ceux qui ont eu la chance de jouer avec lui et d’être son secrétaire…d’avoir partagé bien d’autres choses plus personnelles…

ACA pins.jpgBon voyage Bébert pour aller retrouver  tes vieux amis Marcel Trémeau et Dédé Migeon…

Et merci…

Relisez quelques pages de la vie de L’A.C.AUBIGNY,

en cliquant sur ce lien.... 

(*) les Saint-Nectaire AOC  Wälchli , patrimoine de l'Auvergne, sont en vente à Aubigny…

14/12/2012

Maurice HERZOG nous a quitté, secrétaire d’Etat aux Sports , il avait inauguré la piste d’athlétisme du Parc des Sports d’Aubigny.

Parc des Sports Aubigny.jpg

Le Parc des Sports d’Aubigny est l’œuvre d’un maire exceptionnel Joseph Morin. Avant-guerre, il mit l’eau au robinet à Aubigny et l’assainissement, créa les Fêtes Franco-Ecossaises et un complexe sportif. La piste en cendrée a été refaite, dans les années 60, sous la municipalité de tonton Vannier, un grand supporter de l’A.C. Aubigny.

Maurice Herzog, secrétaire d’Etat aux Sports, l'homme de confiance du général de Gaulle, était venu en hélicoptère, il y a  1/2 siècle, inaugurer cette nouvelle piste en cendrée du parc des Sports Joseph Morin...Elle était au must de l’époque et permis d’organiser des stages et meetings nationaux.(lisez cette plaquette )

Vous pouvez  interviewer un témoin privilégié de cet évènement, Jacques Pardieu.  

L’association du Vieil Aubigny possède dans ses archives, les articles de presse de cette visite qui avait marqué les albiniens.

Maurice Herzog, nous a quitté aujourd’hui, à l’age de 93 ans, vendredi 14 décembre 2012.  C’est peut-être le moment de mettre une plaque, au Parc des Sports, rappelant, aux générations futures, du passage albinien de ce Grand Résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale et  premier vainqueur d'un 8.000 m dans l'Himalaya, l'Annapurna.

13/12/2012

CELEBRATION 2013, centenaire de la naissance de Pierre Rateau, compagnon de la Résistance. L’occasion au Musée de la Résistance du Cher de faire correctement son devoir de mémoire

Pierre Rateau à Londres.jpg

Pierre Rateau, alias Henri Poily, Arthur, Rossi , né le 14 mai 1913 à Aubigny-sur-Nère (Cher) , mort le 27 juin 1956 dans la même ville où il est inhumé. C’était  un dirigeant de société, entrepreneur en quincaillerie, connu pour ses faits de résistance durant la Seconde Guerre mondiale.

2013, centenaire de sa naissance…l’occasion au Musée de la Résistance du Cher de faire correctement son devoir de mémoire ?

Illustration: Pierre Rateau lisant la "Marseillaise" à Londres. 

CELEBRATIONS 2013 "L'homme de l'avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue". Nietzsche

Quelques citations

"Un homme sans passé est plus pauvre qu'un homme sans avenir" Elie Wiesel

"Un peuple qui n'enseigne pas son histoire est un peuple qui perd son identité". François Mitterrand

"Pour l'homme, le passé ressemble singulièrement à l'avenir. Lui raconter ce qui fut, n'est-ce pas presque toujours lui dire ce qui sera ?" H. de Balzac.

célébrations 2013.jpg

Elles ne sont pas connues ni en Sauldre Sologne, ni à Aubigny…

On n’a pas communiqué officiellement sur le 500ème anniversaire de l’incendie, pas plus sur le 200ème anniversaire de l’achat   de Ville…Etonnant pour une municipalité qui depuis 1989 organise des fêtes historiques réputées…

Une première  liste d’anniversaires, nationaux, a été publiée pour 2013, parmi celles qui nous touchent localement :

   813    Découverte du tombeau de saint Jacques le Majeur et début des pèlerinages

  1163   Pose de la première pierre de Notre-Dame de Paris

  1563   Assassinat du duc de Guise

  1613   Naissance de Le Nôtre

  1913   Loi sur les Monuments historiques

            Publication du Grand Meaulnes d’Alain-Fournier

On pourrait  ajouter aussi :

  1513  Campagne d’Italie de l’armée de Louis XII, avec Robert Stuart

  1513  Les lettres de naturalité générales accordées par Louis à toute la nation Ecossoise

Peut-être que cette année on fera notre cette citation de Nietzsche : L'homme de l'avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue.

03/12/2012

"UN PRETRE ou la société au XIXe siècle": Jean-Baptiste Leclere d'Aubigny (1838)...en livre numérique et papier

Un prêtre ou la société au XIXe siècle Illustration.jpg

Illustration d’un prêtre ou la société au XIXe siècle : catholicisme, littérature et politique.

Choeur église d'Aubigny.jpg

Au siècle dernier on pouvait voir, suspendu dans la 1ère travée de la Nef le  lustre en cuivre de Jean-Baptiste Leclère. Louis Guenaud (†, universitaire agrégé et docteur en lettre) le spécialiste de L’Eglise Saint-Martin d’Aubigny nous dit qu’il avait un intérêt historique : dans l’un des globes, un texte raconte les circonstances miraculeuses par lesquels le donateur avait retrouvé la vue…

Louis Gueneau a écrit (1964): Les œuvres de l’érudit  sont aujourd’hui oubliées, mais le souvenir de l’apôtre qui eut pitié des pauvres et des affligés , est toujours vivant…Hélas Louis Gueneau est disparu en 1974, suivi  par le  lustre en cuivre

Un prêtre.jpgJean-Baptiste Leclère n’était pas dans les petits  papiers du curé Doyen de l’époque pas plus dans ceux de la  ""Mémoire municipale"", ni du "Vieil Aubigny"…2012 c’était pourtant le bicentenaire de la  naissance à Aubigny de J-B L… Qui était Jean-Baptiste Leclère ?

Nul n’est prophète en son pays… mais les œuvres de l’érudit  ne sont pas aujourd’hui oubliées !

Croyez –vous que s’il en était ainsi que  le livre numérique Google le publie et  qu’il fasse  partie des collections numérisées de la Bibliothèque nationale de France (7 titres)…

Vous n’y croyez pas ?  Un exemple :  Un prêtre ou la société au XIXe siècle, 1938, par M. Leclère d’Aubigny . Avocat à la cour et membre de plusieurs sociétés savantes…Cliquez sur les liens suivants :

  • Tome I

  Tome II

  Tome III

  • Tome IV

Vous pouvez aussi commander les versions papier à la Maison de la presse ou à Patrimoine-edilivre.

02/12/2012

2 DECEMBRE 2012, pas reçu de carton du successeur à la mairie de Blancafort de Guillaume Antoine François, Comte de Duranti-Concressault pour la commémorer le 2 décembre 1851 !…

Après une nouvelle révolution le 23 février 1848,  le roi Louis-Philippe abdique le lendemain et la seconde République est proclamée le 25 février. Assemblée unique, président de la République et des élections sont organisées les 10 et 11 décembre 1848. C'est à cette occasion que Louis Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, fait son entrée sur la scène politique française. Il se fait élire président pour quatre ans à une écrasante majorité. Populaire et habile, l'homme veut rester au pouvoir mais l'Assemblée lui refuse une révision constitutionnelle pour étendre son mandat.

2 décembre 1851.jpg

Le 2 décembre 1851, célèbre date de l'anniversaire d'Austerlitz, il réalise lui-aussi un coup d'Etat. Dans la nuit, il fait arrêter les chefs des monarchistes et des républicains et dissout l'Assemblée. Après des émeutes à Paris et dans de nombreux départements après le 4 décembre, des opposants sont arrêtés et le calme revient. Un plébiscite organisé les 21 et 22 décembre donne à Louis Napoléon les pleins pouvoirs. Il devient l'Empereur Napoléon III le 2 décembre 1852.

En Haut-Berry l’un des plus fidèles soutien à Louis Napoléon Bonaparte fut Antoine François, Comte de Duranti-Concressault qui fut député au corps législatif membre du conseil général du Cher officier de la légion d'honneur chef d'escadron et maire de Blancafort. Décédé à Blancafort 3 novembre 1856 à 7 heures du matin…

Quand on connait l’étendue des mânes Impériales tombée ici…On pouvait s’attendre que le Président de La Communauté de Communes Sauldre Sologne et que le successeur de Duranti-Concressault à la mairie de Blancafort nous invitent à commémorer le 2 décembre 1851….

Vous pouvez relire ce post > cliquer ICI...

AUSTERLITZ, 11 frimaire an XIV (2 décembre 1805), Louis Lombardeau participait à la victoire de Napoléon à Austerlitz contre la coalition austro-russe

Austerlitz.jpg

Qui se souvient de ce brillant officier supérieur de la Grande Armée, né et mort à Aubigny sur Nère ?

Créateur de la brigade de sapeur-pompiers d’Aubigny sur le modèle de celle de paris créée par l’Empereur…la caserne ne porte même pas son nom !

Vous voulez le découvrir ? cliquez sur ce lien.... 

28/11/2012

Docteur FLAIN, Charles François (1818/1898), médecin délégué cantonal, ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher, chevalier de la légion d’Honneur le 12 janvier 1892.

Mis en ligne le 23/01/2012

Le 12 janvier 1892, le Ministre de l'intérieur, Ernest Constans nomme chevalier de la légion d’Honneur Charles François Flain. Ancien maire d’Aubigny-ville, conseiller général du Cher (canton d’Aubigny) depuis 1871. Médecin depuis plus de 40 ans et délégué cantonal.

Napoléon III visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Le docteur Flain s’était fait remarquer par sa belle conduite lors des épidémies cholériques et pendant la guerre 1870/71.

Charles François Flain était né le 22 avril 1818 à Vailly sur Sauldre. Son père Alain y était gendarme (comme plus-tard Mathieu Barthe, le grand-père d’Alain-Fournier)

Ernest Constans.jpgSa thèse de Thèse de  Médecine (Paris  1847 Imp. Rignoux Paris) : De l'hydrocèle (*) en général.

La Société protectrice de l'Enfance du 23 janvier 1870rend hommage au zèle et au dévouement des honorables praticiens qui prêtent à l'Œuvre leur concours désintéressé, et signale ceux qui se sont distingués par des services exceptionnels…et distribue des médailles. Parmi les récipiendaires, le docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) médaille d’argent.

En 1874, on lit dans la Gazette hebdomadaire de médecine et de chirurgie qu’une médaille de vermeil  a été remise au docteur Flain, à Aubigny-Ville (Cher) et médaille d'argent au docteur Blandin, un albinien, à Cosne (Nièvre).

Le docteur est parti le 8 octobre 1898.

L'Impératrice Eugénie visitant les cholériques de l'Hôtel-Dieu.jpg

Illustration : L’Impératrice Eugénie et Napoléon III visitant des cholériques

(*) Terme issu du grec : hudôr, eau et kêlê, tumeur. Sorte d'œdème des bourses constitué par l'infiltration (la pénétration) de liquide du tissu du scrotum (enveloppe cutanée des testicules). Plus précisément il s'agit d'un épanchement (présence de liquide) ressemblant à du lait et situé entre les deux feuillets de la vaginale des testicules. La vaginale étant l'enveloppe permettant de sécréter une sérosité (sorte de liquide autorisant le glissement entre autres des membranes entre elles) au niveau des testicules.

26/11/2012

Pierre VARNEAU (1913-1971) ses amis se réuniront au Cimetière d’Aubigny le jeudi 15 décembre 2011, 11h, comme chaque année depuis 40 ans.

Mis en ligne le 06/11/2011, RV samedi  15 décembre 2012, 11h...

Tombe Pierre Varneau.jpg

Pierre Varneau était journaliste à  l’époque où Léon Borioli dirigeait l'hebdomadaire La Voix du Sancerrois fondé Arnaud de Vogüé, (1904-1988), dit colonel Colomb, commandant des Forces françaises de l'intérieur pour le Cher-Nord.

Résident à Aubigny, on le voyait régulièrement au Café du Centre, attablé devant un café, écrire pour la Voix ou des journaux parisiens. Son portrait y est resté longtemps accroché.

Pierre Virondeau.jpg

Chaque semaine on attendait, ses longs échanges de courrier avec Marie-Madeleine Martin (née le 12 décembre 1914 à Sully-sur-Loire, décédée le 7 mai 1998 à La Chapelle d'Angillon) Martin, historienne, ancienne élève de l'Ecole des chartes,  à l’époque où elle était conservatrice du Château de Béthune et la première femme candidate à l’Académie Française.L’Académie Française lui avait décerné le Grand Prix Gobert, attribué à une femme pour la première fois depuis sa fondation en 1834.

Pierre Varneau, par ses articles pigmenta les élections municipales 1971. Si bien que les abonnés de la Voix, ne pouvaient attendre le facteur, ils achetaient la veille à la maison de la Presse.

Animé d’un esprit de compagnonnage il guida, les premiers pas, de jeunes journalistes

C’était un passionné de rugby. Après sa disparition, l’A.C.Aubigny mis en place, dès sa disparition le Challenge Varneau.

Une nui de décembre 1971, rentrant de l’imprimerie après avoir bouclé je journal, il rencontra son destin sur la route entre La Chapelotte et Aubigny.

21/11/2012

CHARLES DE GAULLE 122e anniversaire de sa naissance demain 22 novembre 2012.

Charles de Gaulle est né à Lille le 22 novembre 1890 au sein d'une famille catholique, traditionaliste et patriote. Le "petit Lillois de Paris", fasciné par la grande histoire de France, et déjà profondément dévoué à sa patrie, embrasse la carrière des armes et se décide pour l'infanterie….

la chienlit c'est lui.png

Pendant ce temps ses héritiers se déchirent….

11/11/2012

COQUELICOT & BLEUET de la mémoire.

En cette période de commémoration de l’Armistice de 1918, de nombreux Britanniques viennent déposer, dans tous les lieux de mémoire qui parsèment les champs de bataille de  la Grande Guerre, parfois une petite croix de bois portant le nom d’un parent disparu, mais toujours un coquelicot rouge, symbole du souvenir.

cameron sarko.jpg

Les Français ont tenté de faire la même chose avec les bleuets. Sans grand succès.

Début novembre 2012, à Londres, Nicolas Sarkozy et David Cameron ont rafraichi bleut coquelicot.jpgl’Entente Cordiale pour créer une vraie défense européenne... David Cameron, lui, n’avait pas oublié d’arborer  le red poppy, pour sceller cet accord sur la coopération de défense entre la Grande-Bretagne et la France.

On va voir si notre Président "normal" aura, ce matin devant la flamme de l’Arc de Triomphe, mis  le red poppy à côté du Bleuet !

11 NOVEMBRE, pour la première fois depuis 1922 - voici donc 90 ans - ne marquera plus solennellement la seule célébration de la fin de la Première Guerre mondiale, mais sera également une journée d’hommage à tous les morts pour la France

11 novembre 2012, on "fête" pour la 94éme fois, l'armistice de la grande boucherie de 14/18. Pour la première fois depuis 1922 – voici donc 90 ans - le 11 Novembre ne marquera plus solennellement la seule célébration de la fin de la Première Guerre mondiale, mais sera également une journée d’hommage à tous les morts pour la France.

11A.jpg

Cette évolution avait été voulue par Nicolas Sarkozy qui avait fait déposer un projet de loi en ce sens en décembre 2011. La nouvelle loi du 22 février 2012 stipule donc que le 11 Novembre honorera dorénavant " tous les morts pour la France", tout en précisant que "cet hommage ne se substitue pas aux autres journées de commémoration nationale".

11B.jpg"C'est férié, c'est bien, mais nous avons un devoir de mémoire. Pas celui de la patrie, non. Pas celui des batailles, non plus. Pas celui des généraux et dirigeants de l'époque, encore moins.

Aujourd'hui, il n'y a plus aucun "poilu" survivant de cette guerre atroce faite de boue, d'acier, de larmes, de mutilations, d'horreur, d'ordres imbéciles, de milliers de morts inutiles. Plus personne ne pourra raconter ce que fut cette atrocité.

Le devoir de mémoire nous devons l'avoir pour Jean, Marcel, Karl, Guillaume, René, Helmut, François,  Jacques, Franz, John, Malcom...tous ces paysans, boulangers, forgerons, employés de bureau, conducteurs de bus, instituteurs, mécaniciens, peintres, maçons, menuisiers, tous ces jeunes que l'on a arraché à leur vie de tous les jours. Tous ces 11C.jpgjeunes dont le destin aura été pour une grande majorité de finir dans la boue immonde, froide et glauque des tranchées.

C'est à eux et à eux seuls que nous devons penser, qu'ils soient français ou allemands, sans oublier les écossais, anglais, les canadiens, les russes, les américains et ces pauvres tirailleurs sénégalais nés sous le soleil d'Afrique et morts dans le brume et la grisaille.

Vive la paix, vive l'harmonie, non à la haine imbécile, aux divergences politiques qui poussent les hommes à s'entretuer dans des guerres stupides et meurtrières et dont les victimes sont toujours les mêmes."

      L’auteur, inconnu.

canons monument aux morts.jpg

(*) 11 novembre 1922…le 11 novembre devient un jour férié et chômé. L’année de l’érection  du monument de la Place Chazerau. Dès lors, des cérémonies officielles sont organisées chaque année par les combattants, dans chaque commune de France, devant les plaques, des stèles ou des monuments... qui portent le nom des morts.

Un rituel patriotique rassemble la population pour une célébration du sacrifice accompli par les combattants. Elle est organisée selon un véritable cérémonial : discours, drapeaux, fleurs, appel des morts auquel les enfants des écoles répondent "mort pour la France", minute de silence...

10/11/2012

SAINT MARTIN, saint patron de la France et d’Aubigny, demain 11 nov. 2012, 90ème anniversaire de l’érection du monument aux morts place Chazereau

En effet, le 11 novembre fut d'abord la Saint Martin n'en déplaise à nFoch à Saint-Martin.jpgotre France laïcisée. Et c'est pour cela que les maréchaux Foch et Joffre ont voulu que l'armistice soit signé ce jour-là et que toutes les cloches des églises de France, pays de Saint Martin, sonnent ensemble à 11h00.

J’ai reçu du conseiller municipal "à la mémoire (ça ne s’invente pas…il nous manque juste conseiller délégué redressement productif) l’ordre du jour…

Le 94éme anniversaire de l’armistice de 1918, se déroulera, le dimanche 11 novembre selon le programme suivant

  • 8h45 -Départ d’une délégation en car pour le Cimetière, Recueillement au Carré Militaire du Cimetière

   Monument église.jpg -Lever des couleurs

    -Dépôt de gerbes

    -Sonneries

  • 9H15 –Rassemblement dans la cour du Château

  • 9H20 -Départ en cortège pour l’Eglise

  • 9H30 –Messe en l’Eglise Saint Martin d’Aubigny

  • 10H30 -Rassemblement sous le porche de l’Eglise Pour se rendre aux Monuments aux Morts

    -Levée des Couleurs

    -Recueillement

    -Dépôt de gerbes

    - Lecture du message

A l’issue de cette cérémonie, un vin d’honneur offert par la municipalité sera servi à la salle de danse de la Maison des Associations, Place de la Résistance.

 monument chazereau.jpg

J’espère que conseiller municipal à la mémoire a aussi fait une note à Michel Autissier pour lui rappeler que demain ce sera, après la messe d’action de grâce,  l’occasion de célébrer  le 90ème anniversaire de l’érection du  monument aux morts, place Chazereau... pour en savoir +, cliquer sur ce lien....